Novès - Toulouse - 20 octobre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Novès: "Sur le deuxième essai, il y a un en-avant d’un mètre"

Novès: "Sur le deuxième essai, il y a un en-avant d’un mètre"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/10/2012 à 11:09 -
Par Rugbyrama - Le 28/10/2012 à 11:09
S’il retient plusieurs points positifs malgré la défaite (28-24), le manager de Toulouse, Guy Novès, déplore une erreur d’arbitrage sur un essai parisien.

Toulouse repart du Stade de France avec un point de bonus défensif. Mais le champion de France en titre espérait un peu plus vu la physionomie de la rencontre face au Stade français (28-24). Le manager haut-garonnais, Guy Novès, a même pesté en évoquant le deuxième essai des Parisiens, avec selon lui un en-avant de passe entre Fillol et Wuidravuwalu. "L'essai qui les fait revenir, c'est dommage, ça se passe devant nous: il y a un en-avant d'un mètre mais l'arbitre est un peu court avec cinq mètres de retard. On ne peut pas lui en vouloir, il faut qu'il bosse physiquement. Cet essai est important à ce moment du match".

"On a retrouvé un jeune talonneur…"

Cette action, qui a permis au Stade français de revenir à égalité au score (21-21), constitue pour Novès le tournant du match. "Je ne peux pas vous dire que je suis ravi parce qu'on a perdu. Je suis un peu déçu car on se met à croire en notre étoile, on a l'impression de maîtriser les choses du milieu de la première mi-temps jusqu'au milieu de la deuxième mi-temps. On se crée au moins deux ou trois occasions réelles d'essai et ça se joue à rien du tout. C'est ce qui nous manque car on aurait pu tuer le match".

Toutefois, malgré la défaite qui fait reculer Toulouse de la deuxième à la troisième place, le manager haut-garonnais retient de nombreux points positifs. "On repart de ce match avec pas mal de choses intéressantes. D'abord, on a retrouvé un jeune talonneur qui tient une mi-temps (William Servat, NDLR). Ensuite, on avait de jeunes joueurs sur le terrain: deux numéros 8, un petit jeune qui d'habitude joue à la mêlée et nous a rendu service à l'ouverture. Il y a des choses très intéressantes sur lesquelles on peut continuer à bâtir."