Francois Trinh Duc - montpellier grenoble - 23 mars 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Montpellier s’en contente

Montpellier s’en contente

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/03/2013 à 17:35 -
Par Midi Olympique - Le 31/03/2013 à 17:35
Vainqueurs de Mont-de-Marsan (30-17), les Montpelliérains peuvent désormais se tourner sereinement vers leur quart de finale de H Cup, à Clermont samedi prochain.
 

Bien sûr, tout ne fut pas parfait. Pas un Montpelliérain ne pourrait vous soutenir que la performance affichée samedi, sur la pelouse de Mont-de-Marsan, pourrait suffire à faire vaciller Clermont, une semaine plus tard sur sa pelouse, à l’occasion du quart de finale de H Cup qui occupe tous les esprits. Malgré tout, les Montpelliérains se contentaient bien volontiers, samedi après la rencontre, de ce succès sans la manière face à Mont-de-Marsan (30-17). "Le résultat est au rendez-vous, c'est bien l'essentiel. Surtout que nous avons eu la bonne surprise d'apprendre la défaite de Perpignan, qui nous offre un joker. Mais il ne faut surtout pas se croire arrivés, et continuer sur cette lancée", poussait le pilier, Yvan Watremez.

"Il y a eu des hauts et des bas dans cette partie. Nous menons 20-0 très vite, mais je ne crois pas que cette bonne entame nous ait perturbée... S'il fallait prendre deux essais d'entrée pour faire des gros matchs, le rugby serait vraiment compliqué! Je ne pense pas non plus que nous ayons manqué de respect aux Montois. Nous sommes sortis de ce que nous voulions faire, avons commis des erreurs facilement évitables, c'est tout", appuie le deuxième ligne, Thibault Privat.

Clermont puis Toulouse

Le travail fait, les Montpelliérains peuvent désormais se tourner sereinement vers le mois d’avril démentiel qui les attend. A commencer par ce quart de finale, pour lequel il faudra sérieusement élever le niveau de jeu. "Maintenant, l'équipe doit à tout prix rester soudée, et bien préparer ce quart de finale à Clermont...", prévenait Watremez. Son deuxième ligne, ancien Clermontois, connaît trop bien le défi qui attend ses camarades en Auvergne pour ne pas les prévenir. "Si nous commettons les mêmes contre Clermont, cela risque de piquer...».

Attention, aussi, à ne pas y laisser trop de plumes. Car la suite promet d’être tout aussi excitante, avec immédiatement après une rencontre au sommet face à Toulouse, dans leur stade d’Yves-Du-Manoir. Un match sans droit à l’erreur si les Montpelliérains veulent conserver l’avantage pris sur Perpignan, ce week-end, dans la course à la sixième place.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×