Top 14

Perpignan: Absence moins longue que prévu pour Mas

Victime d'une déchirure aux adducteurs, le pilier droit de Perpignan, Nicolas Mas, ne sera finalement absent qu'entre trois et quatre semaines.

 
Mas, absence moins longue - Rugby - Top 14IBM - Fanmail
 

C'est plutôt une bonne nouvelle qui est tombée sur la côte catalane ce mardi. Et en ces temps-ci, elles ne sont pas légion à l'Usap, qui a enchaîné trois défaites en autant de journées depuis l'entame du championnat et qui subit une véritable hécatombe en termes de blessures. Finalement, le pilier droit international, Nicolas Mas (32 ans), victime d'une déchirure aux adducteurs sur le terrain de Clermont samedi et sorti dès la 6e, ne sera absent des terrains que trois à quatre semaines. Dans un premier temps, le staff perpignanais parlait pourtant de six à huit semaines d'indisponibilité. Se posait alors la question de l'emploi peut-être excessif du capitaine catalan, rouage indispensable de la mêlée sang et or. "On ne va pas mettre au repos un joueur au bout de trois journées", avait balayé le manager Marc Delpoux. Surtout que Mas avait été ménagé par l'encadrement des Bleus cet été et n'était pas parti en tournée en Argentine.

L'IRM passée ce lundi par le joueur a donc confirmé la déchirure aux adducteurs mais indique qu'elle est moins profonde que lors de la première estimation. En clair, Nicolas Mas – le leader charismatique de l'Usap - ratera la réception de Bayonne samedi, puis celle de Toulouse à Barcelone le week-end suivant. Sa participation au déplacement au Stade français le 22 septembre semble également compromise. Par contre, le joueur pourrait postuler pour l'accueil de Mont-de-Marsan le 29 septembre. "Cela ne nous fait pas du bien, c'est sûr, mais nous sommes capables de gérer son absence", assure le flanker Bertrand Guiry. Au-delà, l'international (53 sélections), devrait ainsi tenir sa place en équipe de France pour la tournée d'automne (Australie le 10 novembre, Argentine le 17 et Samoa le 24).

Un joker médical pour Pulu ?

A Clermont, le pilier catalan avait été remplacé par le pilier tonguien Kisi Pulu, qui s'est aussi blessé dans la foulée et sera pour sa part indisponible trois mois en raison d'une fracture à l'avant-bras droit opérée dimanche. Voilà pourquoi, malgré les nouvelles rassurantes concernant Mas, Perpignan réfléchit à l'opportunité de recruter un joker médical à ce poste. Même si les capacités financières du club restent très limitées. Sinon, les examens médicaux ont confirmé la longue absence du troisième ligne Jean-Pierre Pérez, qui devrait être opéré en fin de semaine d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Sa convalescence est estimée au minimum à quatre à six mois et sa fin de saison paraît compromise. Mais, à ce poste, le club ne devrait pas prendre de joueur supplémentaire.

Enfin, le deuxième ligne international gallois, Luke Charteris, se plaint d'une grosse contusion au mollet gauche. Il est pour l'heure incertain pour la réception de Bayonne, samedi. Perpignan devrait néanmoins récupérer son ouvreur James Hook, son ailier Adrien Planté, son arrière Joffrey Michel et ses deuxièmes lignes Romain Taofifenua et Yoan Vivalda.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |