montage porical wilkinson - 20 aout 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Les buteurs déjà de sortie

Les buteurs déjà de sortie

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 20/08/2012 à 14:51 -
Par Rugbyrama - Le 20/08/2012 à 14:51
Wilkinson, Kockott ou Porical… Les buteurs n’ont pas raté le premier rendez-vous de la saison. Découvrez les joueurs du week-end.
 

Rory Kockott (Castres)

Midi Olympique

Relégué au rang de numéro 2 au poste de demi de mêlée en fin de saison dernière, Rory Kockott a profité de l’absence de Thierry Lacrampe pour retrouver une place de titulaire. Et le Sud-Africain n’a pas déçu en ouverture du championnat à Toulouse. D’abord au pied, secteur où il s’est montré impérial, réussissant un magnifique 6/6. Ensuite, dans l’animation, où il a souvent fait le bon choix. Comme sur son exploit personnel avant l’heure de jeu. Voyant une supériorité numérique dans le fermé, il s’y est engouffré avec maestria, débordant Burgess et échappant ensuite à Clerc pour marquer le premier essai du match. Au total, Kockott a inscrit la totalité des points de son équipe (22). Mais pas suffisant pour faire chuter le champion en titre, Toulouse (23-22).

Raphael Lakafia (Biarritz)

Icon Sport


Quatre-vingts minutes de haut niveau pour le troisième ligne de Biarritz (23 ans), tout proche d’une forme internationale. Face au promu montois, Raphael Lakafia a brillé par ses actions tranchantes, tout en puissance. Il a montré en parallèle de belles choses dans le jeu debout. Il est à l’origine de l’essai de Balshaw au sortir d’une mêlée. Bref, du très bon Lakafia.


Jérôme
Porical (Stade français)

Icon Sport

Premier match officiel pour le transfuge de Perpignan et première sortie réussie pour le nouvel arrière du Stade français. Tranchant dans ses actions, il n’a pas été étranger à la bonne prestation des Parisiens en seconde période face à Montpellier. Affichant des jambes de feu et une précision chirurgicale au pied, Porical a offert un récital au public de Charléty. Dans les tentatives de but, il a pris avec succès la suite de Dupuy au pied, peu en réussite avec trois échecs consécutifs, pour terminer avec un impeccable 100% (22 unités).


Blair
Stewart (Grenoble)

Icon Sport

S’il n’a marqué aucun point, laissant notamment le soin à Courrent d’endosser le rôle de buteur, l’ouvreur de Grenoble, Blair Stewart, a sorti le grand jeu lors du succès à Bordeaux-Bègles (29-28). Il a su parfaitement organiser les offensives iséroises, offrant notamment le deuxième essai à Jaouher après une belle prise d’intervalle. Son jeu au pied a permis à son équipe d’occuper à merveille le terrain. Et que dire de sa détermination en défense…Il termine avec neuf plaquages au compteur. Un match plein.


Jonny
Wilkinson (Toulon)

Icon Sport

Le message est fort: Jonny Wilkinson est en grande forme. Et il souhaite rester titulaire malgré l’arrivée de Frédéric Michalak sur la rade. L’Anglais, champion du monde en 2003, a prouvé une nouvelle fois que sa précision au pied était toujours aussi impressionnante, malgré ses 33 ans. Pour preuve, il a battu presque à lui tout seul Perpignan à Aimé-Giral samedi (21-15). 21 points au compteur, 100% de précision et un drop-goal réussi, ce qui ne lui était plus arrivé depuis avril 2011 en championnat. Une performance de classe pour ce compétiteur hors-norme.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×