Vermaak - Bulls - Mai 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Le Stade toulousain a trouvé son demi de mêlée avec Jano Vermaak

Toulouse a trouvé son demi de mêlée avec Jano Vermaak

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/06/2013 à 14:25 -
Par Midi Olympique - Le 17/06/2013 à 14:25
En quête d'un demi de mêlée, le Stade toulousain a trouvé son bonheur en engageant pour deux ans le Sud-Africain Jano Vermaak (28 ans ; 1 sélection).
 

La quête de demi de mêlée, qui occupait largement la cellule de recrutement du Stade toulousain depuis la fin de la saison, a pris fin ce week-end. Pour remplacer l’Australien Luke Burgess (29 ans, 37 sélections), le club haut-garonnais a engagé pour deux saisons le Sud-africain Jano Vermaak (28 ans, 1 sélection avec les Springboks).

Évoluant depuis deux saisons aux Bulls de Pretoria, où il formait la charnière avec le futur ouvreur du Stade français, Morné Steyn, Vermaak a honoré cet été sa première sélection avec l’Afrique du sud, face aux Italiens (victoire 44-10). Il était alors titulaire et avait disputé 60 minutes avant de se blesser aux ischio-jambiers. Également proposé au Stade français, Vermaak a donc choisi le club quadruple champion d’Europe pour sa première expérience européenne. Mettant déjà entre parenthèse sa carrière internationale, quelques semaines après avoir honoré sa première cape.

En concurrence avec Doussain et Bézy

Côté toulousain, la quête de demi de mêlée n’aura pas été de tout repos. D'autant qu'avec le départ de Burgess, il ne restait plus que les solutions Doussain et S. Bézy. Longtemps en pôle position pour accueillir Rory Kockott, le club du président Bouscatel a dû rebondir après la décision du Sud-Africain d’honorer sa dernière année de contrat sous le maillot castrais, avec lequel il vient d’être sacré champion de France. Un temps évoquée, la piste menant au All Black Brendon Leonard n’a pas plus aboutie. C’est donc vers la filière sud-africaine que les Toulousains se sont à nouveau tournés, après la signature de Chiliboy Ralepelle (26 ans, 22 sélections) au poste de talonneur. Le recrutement largement tourné vers l’étranger, réclamé par Guy Novès et validé par René Bouscatel dans les colonnes de Midi Olympique, se confirme donc.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×