Franck Azema - 23.12.2011 - Brive / Clermont Auvergne - Icon Sport
 
Top 14

Azéma et le paradoxe clermontois

Azéma et le paradoxe clermontois

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/10/2012 à 15:40 -
Par Rugbyrama - Le 03/10/2012 à 15:40
L'entraîneur des trois-quarts de l'ASM, Franck Azéma, admet que son équipe n'arrive pas réellement à poser son jeu. Mais reste serein au vu de la capacité de réaction des siens.
 

La victoire sur le fil de l'ASM face au Stade français, conjuguée à la première défaite du RC toulonnais à Toulouse. Voilà le scénario qui a permis à Clermont de s'installer à la première place du classement du Top 14. Avec six victoires et une seule défaite, les joueurs de Vern Cotter détiennent pour l'instant un bilan très positif en ce début d'exercice 2012-2013. Un bon départ qui n'est pas pour surprendre Franck Azéma, qui s'est confié sur le site officiel du club: "Je crois que nous en sommes là car il y a, depuis plusieurs saisons maintenant, un fil conducteur dans ce groupe. Les gars ont confiance en ce qu’ils font sur le terrain." Mais pourtant, l'impression est là, celle qu'il manque ce petit quelque chose appelé la manière lorsque l'on assiste aux rencontres de l'ASM. Par deux fois, face au Racing-Métro (13-12) et au Stade français (28-25), la série d'invincibilité du Stade Marcel-Michelin a bien failli s'arrêter net. A deux reprises, l'ASM s'est finalement imposée. Mais pour cela, les Jaune et Bleu ont dû délaisser leur séduisant et désormais célèbre jeu «large-large» afin de se recentrer sur des bases plus restreintes, mais efficaces.

Castres et Llanelli pour laboratoire

Le technicien en charge des lignes arrières conçoit qu'il est temps pour les Auvergnats de se poser les bonnes questions: "Pourquoi aurions-nous pu perdre ce match? Qu’avons-nous fait pour le gagner ? Il y a beaucoup d’enseignements à tirer de cette rencontre. Il faut, à mesure que la saison avance, éliminer les déchets qui polluent notre jeu. Cela nous permettra de gagner en efficacité dans les actions où nous sommes capables de déstabiliser les défenses adverses." Même s'il reconnaît volontiers que pour le moment, la victoire est ce qu'il faut retenir en premier lieu. "Mais aussi notre capacité à être revenus dans la partie en deuxième mi-temps. Nous avons fait preuve de beaucoup de maîtrise. Nos leaders de jeu ont relevé le défi et pesé sur cette fin de match sans s’affoler, en revenant puis en arrachant la victoire dans les dernières minutes", ajoute-t-il.

Alors que le défi castrais se pointe à l'horizon (le CO est invaincu à domicile), Franck Azéma voit cette rencontre comme une opportunité de bien préparer la Coupe d'Europe qui débutera dans 10 jours: "c’est une excellente façon de préparer notre rencontre face aux Scarlets. Nous allons avoir, face à nous, une équipe très solide qui va nous poser des problèmes. Le CO est une formation habituée aux phases finales. Ils ont su construire grâce à une vraie stabilité au sein de leur staff et de leur effectif. A nous de trouver des solutions. Cela va également nous préparer sur l’âpreté du combat qui nous attend dans cette poule européenne compliquée. Ce sera un bon test!"

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×