Clarkin - Bordeaux Bègles - 16 aout 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Clarkin: "Ibanez a un autre style que Delpoux"

Clarkin: "Ibanez a un autre style que Delpoux"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/09/2012 à 17:28 -
Par Rugbyrama - Le 15/09/2012 à 17:28
Le capitaine néo-zélandais de l'UBB, Matthew Clarkin, fait un petit bilan du début de saison avant de rencontrer le Stade Français.
 

Vous avez été mis au repos contre Toulon. Etait-ce décidé depuis longtemps ?

Matthew CLARKIN: Non, je l'ai su juste après le match contre le Racing. Je me sentais bien, mais c'est vrai que je n'ai plus vingt ans. J'ai donc essayé de profiter à fond de ce repos.

Les entraîneurs vous ont-ils servi un discours de pression avant ce match contre le Stade français ?

M.C: Non, je les sens plutôt désireux de créer un climat de confiance. Le message n'a pas changé par rapport à l'an passé. On essaie toujours de s'en sortir en faisant du jeu. Evidemment, Raphaël Ibanez a un autre style que Marc Delpoux. Il va peut-être se  montrer un peu plus précis et plus exigeant que son prédécesseur sur certaines choses. Mais l'ambition reste la même. En plus, je crois que notre groupe s'est renforcé.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples d'Espoirs qui frappent à la porte de l'équipe ?

M.C: Nos deux Fidjiens, Metuisela Talabula et Avesini Vasuinubu. Ils sont vraiment très forts, à mon avis on le verra quand ils auront dépassé la barrière de la langue.

Démarrer par une défaite à domicile contre un promu, c'est vraiment handicapant, non ?

M.C: Nous avons encore le goût de cette défaite dans la bouche. Et je sais que ça va durer encore un moment. J'espère que d'ici Noël, nous aurons rattrapé ce faux pas.

Regrettez vous de ne pas avoir tapé cette fameuse pénalité à l'heure de jeu ?

M.C: Oui, mais ce n'est pas tout à fait moi qui ait pris cette décision. Mais je pense aussi que le plus triste, c'est que nous n'avons pas su faire fructifier cette touche pour marquer. C'est là où nous avons été vraiment mauvais.

Un mot sur la mêlée et tous les problèmes qu'elle engendre...

M.C: C'est un peu le bazar mais tous les clubs sont logés à la même enseigne. Je ne m'inquiète pas trop.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×