AFP

Ibanez: "Ça me fait mal au ventre"

Ibanez: "Ça me fait mal au ventre"
Par Rugbyrama

Mis à jourLe 11/11/2012 à 13:07

Publiéle 11/11/2012 à 12:57

Mis à jourLe 11/11/2012 à 13:07

Publiéle 11/11/2012 à 12:57

Article de Rugbyrama

Raphaël Ibanez, le manager de l’UBB, reconnait que la situation est difficile à vivre après le revers contre Castres (13-16), le troisième à domicile cette saison.

Souvent loué pour son jeu, Bordeaux-Bègles n’en demeure pas moins dans une situation délicate. Onze journées et une place de treizième qui fait tâche. Surtout après une première année en Top 14 réussie. Samedi, l’UBB a encaissé sa troisième défaite de la saison à domicile, contre Castres (13-16). S’engluant ainsi dans la zone de relégation. "On a été trop juste un petit peu partout pour l'emporter, notamment sur des secteurs qui sont décisifs dans les conditions de ce samedi soir, à savoir la conquête et le jeu au pied. C'est trop inconstant pour espérer une victoire", déplorait le manager Raphaël Ibanez.

" La remise en question est profonde" 

L’ancien capitaine du XV de France est conscient du manque de confiance au sein de son groupe. "Se libérer, ce n'est pas évident pour ce groupe en ce moment. Il faut surtout trouver l'équilibre pour être efficace en conquête, en défense, dans le jeu au pied, dans l'occupation du terrain". S’il n’entend rien lâcher, Ibanez espère une vive réaction, surtout de la part de son staff technique. "La remise en question est profonde. Avec l'encadrement technique, on se doit d'assurer nos responsabilités sur le match, savoir pourquoi à certains moments les joueurs prennent des options qui vont à l'envers du jeu. La déception est immense, pour ma part, ça me fait mal au ventre, pour les joueurs qui s'impliquent à fond la semaine pour essayer de renverser la situation. On est dans un combat permanent mais il est hors de question de renoncer".

0 commentaire
Vous lisez :