Ibanez - Bordeaux Bègles - 21 décembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Ibanez (Bordeaux-Bègles): "Certains ne supportent pas la pression"


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/01/2013 à 11:12 -
Par Rugbyrama - Le 06/01/2013 à 11:12
Ibanez: "Certains ne supportent pas la pression"Le manager de Bordeaux-Bègles, Raphaël Ibanez, a pointé du doigt la faillite de certains de ses joueurs après avoir raté le bonus défensif à Perpignan.

Pour Bordeaux-Bègles, la situation devient inquiétante. L’UBB est repassée dans la zone de relégation. Agen, son principal concurrent pour le maintien, a glané le bonus défensif à Biarritz alors que les Girondins sont rentrés bredouilles de Perpignan (26-16). Pourtant, les coéquipiers de Justin Purll semblaient bien partis pour ramener un accessit de leur déplacement en Catalogne. Jusqu’à cette maladresse en toute fin de match et l’essai casquette de Hume en contre. Une action qui laisse amer l’encadrement de Bordeaux-Bègles. Le président Marti affirmait après la rencontre qu’il "n’était pas possible de faire de telles erreurs de Cadets".

Ibanez: "A quitte ou double contre le Racing"

Raphaël Ibanez, le manager, se montrait quant à lui bien plus véhément à l’encontre de son groupe. "On n'est pas loin au score, on ne prend pas de volée, si cela rassure les joueurs, c'est bien. Mais, cet enchaînement de défaites est très pénible. Ce soir (samedi NDLR), il nous manque les dix dernières minutes. On est dans le coup jusqu'à la 70e, ensuite les joueurs semblent perdre le fil. Certains ne supportent pas la pression du haut niveau. On s'expose trop pour s'imposer". Désormais, l’UBB se doit de réagir au plus vite. Elle reste sur une série de six revers de rang en championnat et seulement trois points de pris.

Pendant deux semaines, le Top 14 fera relâche pour laisser place aux Coupes d’Europe. Mais Ibanez sait où se situe l’objectif de son équipe. "On jouera déjà un match à quitte ou double contre le Racing Métro dans trois semaines. J'espère que l'équipe aura l'enthousiasme et l'application nécessaire". Le maintien de Bordeaux-Bègles passe par là.