Icon Sport

Finale Top 14 2013, RCT-Castres (présentation): L'apothéose d'une saison

L'apothéose d'une saison
Par Midi Olympique

Le 01/06/2013 à 15:01

Si les Toulonnais peuvent réussir le doublé, pour les Tarnais, remporter le Bouclier de Brennus est un moyen de fêter en beauté le départ du duo Travers-Labit.

L’heure de la finale a sonné. Après dix mois d’efforts, de lutte, de joie et de déceptions, ce sont Castres et Toulon qui se sont hissés en finale du Top 14, certainement le championnat le plus relevé du monde. Si Toulon était attendu à ce stade de la compétition, Castres par contre, souvent présenté comme outsider, est la surprise de cette affiche. Exit Toulouse, Clermont ou encore le Racing-Métro, cette année, c’est le CO qui rêve d’exploit vingt après...

A l’inverse de Clermont, Toulon a su tenir son statut d’ultra-favori de la compétition et arriver en finale sereinement. Deuxième du championnat en ayant occupé le fauteuil de leader pendant une grande partie de saison, le RCT a ensuite pris un malin plaisir à corriger le Stade toulousain, champion de France en titre, en demi-finale 24-9. Impressionnant, indéboulonnable, infranchissable… Imbattable ? Le Toulon de Bernard Laporte laisse cette impression tant leurs dernières sorties ont été pleines de maitrise et de solidité. Ainsi, il y a deux semaines, les Varois sont montés sur le toit de l’Europe en ayant raison de Clermont, pourtant favori. Mais au Stade de France, Toulon va devoir jouer en ayant dans le dos l’étiquette d’archi-favori qu’il n’avait pas contre Toulouse, Clermont ou encore les Saracens.

ILS ONT DIT...

Icon Sport

LES EQUIPES

Au vu des deux excellentes demi-finales réalisées par Castres et Toulon, les staffs ont choisi de reconduire sensiblement les mêmes équipes. Ainsi, Toulon a officialisé l'absence du pilier international gallois, Gethin Jenkins, qui a rejoint les Lions mais pourra compter sur le retour d’un autre pilier, et pas des moindre, puisqu’il s’agit du meilleur pilier all black de tous les temps, Carl Hayman. Contrairement à la demie, Joe Van Niekerk a été préféré sur le banc à l’Australien Rocky Elsom.

LA STAT: 1

Castres a terminé sa demi-finale avec un écart de points supérieur à celui des Toulonnais. Ils ont en effet battu les Clermontois, vice-champions d’Europe 25-9, ayant un avantage de +16, alors que les Varois ont battu les Toulousains, champions de France 24-9, avec donc un écart de point de +15. Petit avantage donc pour les Castrais ?

0
0