Nalaga - Clermont Castres - 25 mai 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Demi-finale Top 14 2013 - ASMCA-Castres (9-25) - Clermont: Un air de déjà vu

Clermont: Un air de déjà vu

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/05/2013 à 20:07 -
Par Midi Olympique - Le 25/05/2013 à 20:07
Après le titre de champion de France en 2010, tout un peuple s’est mis à rêver que leur équipe favorite s’était transformée en machine à gagner. Les trois dernières saisons leur ont donné tort, et après ce nouveau revers face à Castres se pose une éternelle question: Clermont trouvera-t-il la force de rebondir ?

Beaucoup leur promettaient le doublé, mais finalement, les Clermontois terminent (une fois de plus) la saison bredouille. La faute à quoi ? À une relance un peu hâtive en finale de H Cup diront certains. À une incapacité à se remobiliser après la défaite à Dublin répondront d’autres. Si les causes sont certainement multiples, le constat lui ne changera pas. L’exercice 2012-2013 de l’ASMCA a pris fin ce samedi 25 mai, aux alentours de 18h15.

Le public auvergnat, encore majoritaire dans les tribunes de la Beaujoire, n’avait plus que ses yeux pour pleurer. Un chagrin du mois de mai dont la frustration n’a finalement d’égal que la régularité. Si quelques observateurs trouveront du charme à cette situation, la "Yellow Army" ne l’entendra certainement pas de cette oreille et ressassera vraisemblablement cette semaine tragique durant tout l’été...

Une saison gâchée en une semaine

Car, comme le veut l’adage, "seuls les titres restent". Et à l’heure du bilan, force est de constater qu’ils sont totalement absents de la feuille de compte auvergnate cette année. Le record de victoires consécutives à domicile, la première qualification en finale de H Cup, ou encore la première place à l’issue de la saison régulière ne font aujourd’hui figure que de simples lots de consolation sans saveur. C’est d’ailleurs en partie parce que les neufs derniers mois avaient été fabuleux que ces sept derniers jours s’apparentent autant à un cauchemar. Pour positiver, les supporters auvergnats pourront toujours se dire que leur club a fait mieux que l’an dernier, où il avait échoué par deux fois en demi-finale.

Mais là encore, comment oublier qu’après quatre finales de Top 14 consécutives, Vern Cotter a, pour la troisième fois consécutive, butté sur l’avant dernière marche du championnat de France ? Il avait fallu une force mentale inouïe à ce groupe pour se relever après trois finales perdues et remporter le premier titre de champion de France de l’histoire du club en 2010. Il en faudra certainement une toute aussi grande pour se relever après cet échec. Mais l’histoire a prouvé que l’ASMCA en était capable.

 
 

commentaires


  • MBOY14/06/2013 22:48

    au contraire je parfume l air

  • gazelle 60/7031/05/2013 09:59

    Le rugby est avant tout un jeu de passes. Plus elles sont nombreuses plus les chances de perdre s'accroissent. Ajoutons à cela la pénalisation de l'initiative par l'arbitrage et la démonstration dramatique de la chute des asemistes est faite.

  • Mayol27/05/2013 19:09

    @jcrois il y avait 6 francais dans l equipe de clermont donc bon dire que vous fournissez des joueurs a l equipe de france autant que toulouse est quand meme pretentieux de ta part !!! Mdrrr