Jerome Fillol - mont de marsan stade français - 6 octobre 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Top 14

Le Stade français au finish

Le Stade français au finish

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/10/2012 à 21:17 -
Par Rugbyrama - Le 06/10/2012 à 21:17
Après un long chassé-croisé avec les Montois, les Parisiens ont réussi à empocher leur première victoire à l'extérieur de la saison (28-30).

Objectif atteint pour le Stade Français. Sans succès à l'extérieur depuis novembre dernier, les Parisiens avaient en effet à coeur de pallier à ce manque en se déplaçant chez la lanterne rouge du classement. C'est chose faite malgré un partie valeureuse de la part de Mont-de-Marsan qui est passé à rien d'un premier succès dans cette saison 2012/2013.

Mieux rentrés dans la partie, ce sont les Montois qui se montraient plus efficaces en conquête. Un effort récompensé par une pénalité de Claverie (3e, 3-0). Mais, dans cette partie tendue, le match avait du mal à se débrider. Les Parisiens se montraient alors réalistes et concrétisaient les occasions via notamment les coups de pied de Porical et de Plisson. Face à eux, le Stade Montois était fébrile et subissait bien trop sur les impacts pour espérer faire la différence. Claverie mettait deux pénalités de plus mais c'est le Stade Français qui menait à la pause (9-18).

Une victoire parisienne sur le fil

Au retour des vestiaires, malgré une première pénalité de Porical (42e, 9-21), les Montois semblaient retrouver de leur superbe. Cela se concrétisait par un essai de Baleinadogo (55e,19-21) et deux pénalités de Claverie (49e, 62e, 22-24). Le Stade Français, plutôt à son aise en première période, pêchait dans l'application et voyait alors les Montois remonter peu à peu au score. La fin de partie prenait alors une autre dimension en terme de suspense. Un véritable chassé-croisé s'engageait entre les deux formations. Les fautes s'enchaînaient et coûtaient deux cartons jaunes de chaque côté (Parisse, 65e et Ricaud, 67e). Chaque équipe profitait alors de cette indiscipline pour prendre chacune à leur tour l'avantage au score via respectivement Claverie et Porical. Le buteur parisien, précis tout au long de la partie, se montrait décisif et donnait la victoire aux siens sur le fil (28-30).

Auteurs d'une seconde période plutôt probante, les Montois s'inclinent une huitième fois en huit rencontres. S'ils peuvent nourrir quelques regrets, ils décrochent néanmoins un point de bonus défensif. Un point plein d'espoir sur lequel le Stade Montois pourra rebondir et se raccrocher pour la suite de la saison en championnat comme en compétition européenne. Du côté du Stade Français, malgré une victoire sur le finish, ce succès lui permet de partir sur le bon pied le Challenge Européen.