Top 14

Coup d'arrêt pour Grenoble, R. Taofifenua excellent

La victoire de Bayonne, l'énorme performance du Perpignanais Romain Taofifenua, la mise au point de Guy Novès, le coup d'arrêt de Grenoble... Voici tout ce qu'il faut retenir de la 16e journée de Top 14.  

 
Coup d'arrêt pour Grenoble, R. Taofifenua impressionnant - Rugby - Top 14Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

Bayonne

Défaits lors de la dernière journée de Top 14 sur la pelouse du Stade français, sans avoir pu ramener le moindre point de bonus (21-13) à cause d’une indiscipline coupable, les Bayonnais ont parfaitement rectifié le tir en s’imposant avec autorité contre Castres, prétendant affiché aux phases finales. Dominateurs en mêlée fermée, disciplinés et agressifs en défense, les Basques se sont donnés un grand bol d’air frais avec cette victoire. Il s’agira de confirmer ce succès avec la venue de Perpignan à Jean-Dauger au retour des vacances. 

EN BAISSE  : 

Grenoble

Coup d’arrêt pour les Grenoblois qui étaient sur une série de six victoires consécutives toutes compétitions confondues. Certes, Fabrice Landreau avait décidé de laisser au repos l’essentiel de ses cadres pour ce déplacement, qui constituait aussi un retour dans son ancien club. N’empêche. Les Grenoblois ont encaissé la bagatelle de quatre essais, sans se montrer en mesure d’en marquer un seul. Indisciplinés et maladroits, les Grenoblois disposeront d’une semaine pour tirer les enseignements de ce sévère revers.

LE JOUEUR  : 

Romain Taofifenua (Perpignan)

Il a été énorme contre Clermont. Le joueur décisif du succès perpignanais (26-19). Auteur notamment d'un début de seconde mi-temps monstrueux, il a constamment avancé dans l'axe et trouvé de la continuité dans le jeu grâce à son aisance technique étonnante. Surtout, c'est le deuxième ligne au physique impressionnant qui, après une combinaison en touche, a inscrit en force le seul essai de son équipe. A 22 ans, Romain Taofifenua a encore prouvé qu'il était l'un des meilleurs à son poste en France (il est actuellement à Linas-Marcoussis parmi le groupe élargi des Bleus) et un grand espoir hexagonal.

L'ESSAI  : 

Dumoulin (Racing-Metro)

A la 58e minute, l'Union Bordeaux-Bègles, en infériorité numérique (quatorze contre quinze), perdait le ballon en mêlée fermée sur sa propre introduction. S'en suivait une première séquence sur le flanc droit de l'attaque du Racing-Metro. Et après un renversement parfaitement orchestré par Maxime Machenaud, l'ouvreur Jonathan Wisniewski était servi. Ce dernier effaçait Camille Lopez, son vis-à-vis et, d'une belle passe après contact, permettait à Alexandre Dumoulin d'aller inscrire le seul essai de la rencontre, transformé par Wisniewski. Décisif quand on sait que les Franciliens se sont imposés de sept points (22-15).

LA STAT  : 

15

Comme face au Racing-Metro lors de la précédente journée de Top 14, Toulon n'a marqué que quinze points lors de la réception de Mont-de-Marsan vendredi. Avant ces deux matchs, la moyenne du RCT à domicile était pourtant de quarante points marqués par rencontre... Cela avait coûté une défaite face au Racing-Metro. Et malgré deux essais de Masoe et Palisson face aux Montois, les Varois n'ont pas réussi à prendre un bonus offensif devant la lanterne rouge du championnat.

LA DECLA :  : 

Guy Novès (manager du Stade toulousain)

"Je ne sais pas ce qui se passe à Toulon mais je veux dire gentiment aux Toulonnais qu'ils s'occupent bien d'eux et évitent de s'occuper de mon staff".

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |