Montage Huget Dulin Armitage - Rugbyrama
 
Top 14

Classement des meilleurs arrières du Top 14: Brice Dulin, le petit devenu grand

Arrière: Dulin, le petit devenu grand

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 15/06/2013 à 09:18 -
Par Rugbyrama - Le 15/06/2013 à 09:18
Clôture de nos Top 5 des meilleurs joueurs du Top 14 poste par poste avec ce samedi les arrières. Les internationaux français Dulin et Huget sont sur le podium.
 

1: Brice Dulin (Castres) - Révélé l'an passé au sein de l'équipe d'Agen, l'arrière de poche a parfaitement réussi à se fondre dans le moule castrais cette saison. Très bon sous les chandelles malgré son petit gabarit (1,76m ; 82kg), sa vitesse et son agilité ballon en mains font de lui un redoutable numéro 15. S'il a été blessé juste avant le Tournoi des 6 nations, le joueur de Castres n'a pas mis longtemps à revenir au top niveau. Indispensable dans les rangs du CO, Dulin a aligné dix-neufs matchs de championnat cette saison. Son apport n'a pas été négligeable dans la conquête du titre national remporté par les siens. Et dire qu'il n'a que 23 ans...

2: Yoann Huget (Toulouse) - Revenu au Stade toulousain, son club formateur, après être passé par Agen et Bayonne, il a fait l'étalage de sa polyvalence, alternant le rôle d'ailier et d'arrière avec aisance. Très bon relanceur et habile techniquement, Huget a également fait souvent parlé ses grandes qualités de vitesse au sein de la ligne de trois-quarts haut-garonnaise. Également à l'aise sur les ballons hauts, il a le souci de faire vivre constamment le ballon. L'idéal dans la philosophie de jeu toulousain.

DPPI

3: Delon Armitage (Toulon) - Arrivé dans le Top 14 cette année, l’Anglais du RCT a marqué les esprits. Rarement pris à défaut dans le domaine aérien du haut de ses 1,90 m et très joueur, il s'est évertué à relancer à la main le plus souvent polssible depuis ses vingt-deux mètres. Élégant et bon défenseur, il a réussi à s’imposer rapidement au sein de l’effectif varois. Seule ombre au tableau, une nervosité parfois excessive. Et un geste en finale de H Cup qui n'a guère été apprécié. Le public du Stade de France lui a bien fait savoir par la suite...

Icon Sport

4: Scott Spedding (Bayonne) - Le dernier rempart des lignes basques est avant-tout un joueur très physique. Avec son 1.88m et ses 98 kg, l'ancien Briviste de 27 ans est difficile à prendre à défaut. Doté d'un jeu au pied puissant (sa formation au poste de demi d'ouverture aidant), il a notamment réalisé une superbe fin de saison, où il a montré qu'il avait des jambes. Recruté sans fard à l'intersaison, il a supplanté Cédric Heymans. Son timing et sa lecture du jeu lui ont aussi permis d'inscrire six essais en Top 14.

Icon Sport

5: Clément Poitrenaud (Toulouse) - Certes, l'arrière toulousain n'a pas marqué le moindre point cette saison en championnat mais ses qualités de relanceur sont toujours intactes. Très utilisé par Guy Novès (23 titularisations), l'international français de 31 ans (47 sélections) a fait parler son expérience pour sécuriser le fond de terrain des Rouge et Noir. Sa hargne et sa combativité ainsi que son aisance balle en mains font de lui un joueur complet. Et il n'a quasiment pas de rival sous les chandelles. Indispensable.

Et aussi: Jean-Marcellin Buttin (Clermont), Fabien Gengenbacher (Grenoble) et Iain Balshaw (Biarritz).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×