Pierre Gilles Lakafia - Castres - Mars 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Castres Olympique - Pierre-Gilles Lakafia: "La sensation d’arriver dans un nouveau club"

Lakafia: "Je ne me sens pas complètement champion de France avec Castres"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/07/2013 à 14:55 -
Par Midi Olympique - Le 24/07/2013 à 14:55
Peu utilisé par Laurent Labit et Laurent Travers, l'ailier Pierre-Gilles Lakafia compte sur l’arrivée du nouvel encadrement à Castres pour gagner du temps de jeu.

On imagine que l’arrivée d’un nouveau staff à Castres vous fait du bien...

Pierre-Gilles LAKAFIA: C’est vrai que je me suis posé des questions, j’ai passé des coups de téléphone à Serge Milhas afin de savoir comment il envisageait la saison qui vient. J’ai perçu qu’il avait un regard totalement neutre sur l’effectif et que si j’étais bon, j’allais jouer. Je pense que chacun aura sa chance c’est pour ça que je suis heureux d’honorer ma dernière année de contrat ici.

Comment avez-vous vécu cette année paradoxale, durant laquelle vous êtes devenu champion de France sans disputer beaucoup de matchs?

P-G.L: Effectivement j’étais très content car j’adore la ville de Castres. Personne ne s’y attendait, cela faisait longtemps que le club n’avait pas été champion et puis j’avais tout de même le sentiment d’avoir été impliqué. Mais en même temps, je n’étais pas sur le terrain, je n'en ai pas bavé, je n’avais pas mal partout après la finale donc je ne me sens pas complètement champion.

L’année dernière restera-t-elle donc dans votre esprit comme une année de galère?

P-G.L: Oui, cela a été une année difficile mais j’ai eu la chance d’avoir une énorme bouffée d’oxygène avec le rugby à VII. Cela m’a vraiment redonné goût à la compétition, au défi, et au rugby tout simplement. Cela a contribué à me redonner l’envie

Le rugby à VII fait-il encore partie de vos objectifs cette saison ?

P-G.L: Non, il faut faire des choix donc j’ai pris tout ce qu’il y avait à prendre et j’ai décidé de me tourner complètement vers le XV. Ce n’est pas bon de rester entre deux eaux.

Avez-vous été actif physiquement à l’intersaison ?

P-G.L: Curieusement, c’est la première année où je ne fais rien à l’intersaison. J’en ai profité pour me marier et j’ai vraiment coupé pendant un mois pour profiter et penser à autre chose. C’est un break que j’avais besoin de faire par rapport à l’année dernière et je ne le regrette pas car je ne me sens pas du tout largué physiquement

Et aujourd’hui dans quel-état d’esprit êtes-vous ?

P-G.L: Je me sens très bien car avec le nouvel encadrement, j’ai la sensation d’arriver dans un nouveau club tout en étant déjà pote avec le reste du groupe. Donc c’est tout bénefique.

 
 

commentaires


  • Oval3125/07/2013 15:51

    Oui également champion de france avec Toulouse en 2012, sans avoir beaucoup jouer non plus ;)

  • Internaute60000002318989024/07/2013 19:04

    La plus grosse escroquerie du rugby français ce P-G !

  • ketamine.24/07/2013 17:07

    @tontonbibou Bien sur le staff de Toulouse et de Castres sont tellement mauvais qu'ils ont préférés se passer de lui. S'il a fait banquette pendant 2ans d'affilé c'est qu'il y avait meilleur que lui point barre. S'il n'a pu et voulu franchir le palier nécessaire pour devenir titulaire tant pis pour lui !!! Matanavou a saisi sa chance sans problème juste après lui.