Francois Tisseau - 22.10.2011 - Toulouse / Bordeaux - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Les espoirs de Bordeaux-Bègles

Les espoirs de Bordeaux-Bègles

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/01/2013 à 15:59 -
Par Rugbyrama - Le 02/01/2013 à 15:59
Flirtant dangereusement avec la zone de relégation, Bordeaux-Bègles veut croire en son salut. Son deuxième ligne, François Tisseau, a loué l’état d’esprit de son équipe avant d’aborder le prochain match qui les opposera à l’Usap à Aimé-Giral.
 

Après une série noire de six défaites consécutives et la place de 12e du Top 14, l’UBB doit a tout prix rectifier le tire et s’éloigner de la zone rouge. Le deuxième ligne girondin François Tisseau, croit toujours en la détermination de ses partenaires de jeu. Malgré la mauvaise entame de championnat, le club girondin reste en course pour atteindre son objectif du maintien : "On ne va pas se relâcher. On est orgueilleux, on a envie de gagner et de rester en Top 14. Cette année est compliquée, on a mal débuté le championnat mais on est en train de se ressaisir, on n'a jamais perdu le fil du championnat, on veut se maintenir et pour ça on va donner encore plus, en bossant encore plus aux entraînements et en étant sérieux", affirme le joueur sur le site officiel de l’UBB.

Le choix des armes

Le match à venir oppose l’Union Bordeaux-Bègles à Perpignan, (8e du Top 14), dont le manager général du club n’est autre que Marc Delpoux, en poste à l’UBB la saison dernière : "Notre ancien coach va avoir envie de gagner contre nous, c'est normal". Les joueurs de Raphaël Ibanez, l’ont déjà fait : en ouverture de championnat, il s’étaient imposés 26 à 22 à domicile. Pour autant, François Tisseau reste sur ses gardes. En effet, l’Usap a essuyé une lourde défaite contre Toulon la semaine dernière (46 à 13) et risque de redoubler d’efforts pour effacer cette correction : "Vu la défaite enregistrée à Toulon, il y aura encore un peu plus d'engagement de leur part, et ils ont aussi un besoin important de prendre des points à la maison". D’ici là, les Bordelo-Béglais ont déjà choisi leurs armes : "L'agressivité et le jeu au pied de notre match contre Clermont, et la qualité de notre conquête face à Grenoble, et on devrait arriver à faire un bon match". Les Girondins sont-ils dotés d’une mémoire sélective ?