Top 14

Barrages Top 14 2013, Stade toulousain-Racing-Métro 92: Le Racing en a-t-il les moyens ?

Stade Toulousain33 - 19Racing Métro 92

Le Racing part en mission afin de renverser Toulouse, double champion en titre, et en quête d'une vingtième demi-finale de championnat consécutive.

 
Le Racing en a-t-il les moyens ? - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Toulouse et le Racing lancent officiellement les phases finales de la saison 2012-2013 ce vendredi, au Stadium de Toulouse. Les Toulousains partent largement favoris sur le papier car ils jouent à domicile et ont fini troisième de la phase régulière alors que les Racingmen ont terminé à la sixième position, mais les hommes de Novès ont surtout battu ces derniers par deux fois cette saison. Pourtant les Franciliens ne seront pas faciles à manœuvrer tant leur parcours en deuxième partie de championnat impressionne. Avec une série de neuf victoires consécutives, d’ailleurs stoppée par le Stade toulousain, le Racing-Métro 92 s’est bâti un solide capital confiance qui lui permet de se mêler à la bataille pour le titre.

Barrages Top 14 2013, Stade toulousain-Racing-Métro 92: Le Racing en a-t-il les moyens ? - Rugby - Top 14 Tous les spécialistes sont d’accord sur un fait: Toulouse ne réalise pas sa meilleure saison. Très critiqué, le Stade toulousain n’est pas apparu à son niveau cette année, notamment en étant éliminé dès les phases de poules en H Cup et en réalisant des performances un peu ternes en championnat. Mais Toulouse reste Toulouse et peut compter sur sa kyrielle d’internationaux pour se qualifier en demi-finale. Dusautoir, Picamoles, McAlister ou Johnston sont capables de faire plier n’importe quelle équipe du Top 14. Cette saison, les critiques qui ont accompagné la formation Rouge et Noir sont des sources de motivation pour le géant, touché dans son orgueil de champion. Car ne l’oublions pas, le Stade toulousain est le double tenant du titre…

Le Racing, par contre, est plutôt sur une dynamique ascendante. Après un début de saison calamiteux qui les a fait chuter à la onzième place suite aux revers contre Mont-de-Marsan, à domicile (16-17) et à Castres (31-10), les protégés de Jacky Lorenzetti ont radicalement changé de visage. Proposant un jeu plus audacieux où les attaquants racés tels Hernandez, Imhoff et Estebanez arrivent mieux à s’exprimer, les Ciel et Blanc ont réussi l’insensé pari de terminer parmi les six premiers et se donner la chance de rêver de bouclier de Brennus. Un rêve qui pourrait très bien se réaliser car le Racing a prouvé qu’il pouvait battre n'importe qui sur ses terres, à l'image des victoires à Montpellier (15-17) et à Toulon (15-19). 

ILS ONT DIT...

Barrages Top 14 2013, Stade toulousain-Racing-Métro 92: Le Racing en a-t-il les moyens ? - Rugby - Top 14 Les Toulousains ont bien raison de se méfier des Racingmen. C'est le cas de Jean Bouilhou, qui détaille à propos du paquet d’avants francilien: "Le Racing dispose d’un cinq de devant très puissant, et d’une troisième ligne très mobile qui compense la mobilité moindre de leur cinq de devant. Ils ont un bon équilibre. Pour ce qui est de la touche, elle est organisée autour d’Antoine Battut. Ils perdent très peu de ballons, c’est un alignement très performant." Des éloges non dénuées de sens quand on connait l'expérience du troisième ligne, capitaine de touche du Stade toulousain, qui va disputer ce vendredi ses treizièmes phases finales consécutives.

LA STAT

2 - Toulouse a remporté les deux confrontations les opposant en championnat au Racing. Le 1er novembre, les hommes de Guy Novès s’imposent largement à Ernest-Wallon, 32-13. Et plus important, les Rouge et Noir ont aussi gagné le match retour à Paris, au Stade de France, le 30 mars, mettant ainsi fin à la série de neuf victoires consécutives des Racingmen. Des matchs qui compteront dans l’approche de ce barrage par les deux équipes.  

LES ÉQUIPES 

Barrages Top 14 2013, Stade toulousain-Racing-Métro 92: Le Racing en a-t-il les moyens ? - Rugby - Top 14 Les équipes doivent déplorer plusieurs forfaits importants pour disputer ce barrage. Du côté toulousain, c’est chez les trois-quarts qu’il y a de la casse. Vincent Clerc s’est de nouveau blessé gravement à un genou et ne devrait revenir que la saison prochaine et Florian Fritz a ressenti une pointe à une cuisse cette semaine et a préféré déclarer forfait. Malgré ces deux absences de poids, la ligne de trois-quarts du Stade toulousain est exclusivement composée d’internationaux. Du côté des Franciliens, l’infirmerie est plus garnie, notamment en deuxième ligne. Ghezal, Metz et Qovu sont tous trois forfaits pour ce match tout comme l'arrière, Benjamin Fall. C’est donc Carizza et Van Der Merwe qui officieront à l'attelage. 

 - Midi Olympique
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |