Boutaty - Bayonne Castres - 24 janvier 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Aviron bayonnais - Interdiction de lâcher avant de recevoir Perpignan

Bayonne: Interdiction de lâcher    

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/02/2013 à 17:13 -
Par Rugbyrama - Le 05/02/2013 à 17:13
Onzième, l'Aviron bayonnais reçoit Perpignan, samedi, avec l'intention de confirmer le succès décroché face à Castres (22-12) avant la mini-trêve. Si les Basques évoluent sans pression particulière, ils restent déterminés à gagner pour valider leur progression et contenter un public trop souvent déçu dans un passé récent.
 

Le ventre mou du Top 14 se limite à une seule équipe, cette saison: Bayonne. A douze points des places qualificatives et avec onze points d'avance sur la zone rouge, les Basques semblent n'avoir rien à craindre ni à espérer en vue du sprint final. Ils se refusent pour autant à tout relâchement. La réception de Perpignan, ce samedi, est ainsi considérée comme un rendez-vous de la plus haute importance du côté de Jean-Dauger. Quatre points permettraient en effet à l'Aviron de s'autoriser à rêver. Une défaite, conjuguée à des succès agenais et bordelais, pourraient en revanche à nouveau semer le trouble. Christian Lanta en a appelé à la mobilisation générale avant la venue des Catalans: "Dès la reprise, vendredi, nous avons senti les joueurs concernés par cette échéance, explique le manager sur le site du club. Cette rencontre face à Perpignan est déterminante pour notre maintien, un succès nous permettrait de remonter encore un peu plus dans le tableau, c'est décisif en vue de la fin de la saison. En reprenant dès vendredi, nous nous sommes mis dans les meilleures dispositions pour enchaîner les entraînements."

"On sent le groupe dans une dynamique"

Au-delà du classement, Bayonne ne peut se permettre un échec à la maison. Une question d'honneur et de dynamique. Après avoir essuyé trois revers sur ses quatre premières réceptions de la saison (Clermont, Racing-Metro et Stade toulousain), Mark Chisholm et ses coéquipiers viennent d'offrir quatre victoires à leur public en Top 14 face à Agen, Bordeaux, Mont-de-Marsan et Castres. Cette dernière victoire, face à un sérieux prétendant aux phases finales, constitue même un des temps forts de leur saison. Leur deuxième performance la plus probante après la victoire de prestige à Aguilera lors du derby basque. La venue de l'Usap doit venir confirmer cet élan positif et ce début de renouveau. "Il y a beaucoup de sérieux, d'envie, félicite Christian Lanta. On sent dans le groupe une dynamique."

Mais méfiance, car après un démarrage souffreteux, l'Usap ne cesse de monter en puissance. La belle victoire face à Clermont, lors de la 16e journée, a sonné comme un avertissement aux oreilles des Bayonnais: "Perpignan produit beaucoup de jeu, c'est une équipe qui sait mettre de la vitesse en sortant rapidement ses ballons. Avec deux ou trois joueurs qui savent en plus jouer debout, c'est complet. Et ressort de ce groupe une émulation, une bonne ambiance. On les sent déterminés à accrocher la sixième place." Des ambitions, les Catalans n'en manquent pas effectivement. Cette attitude pourrait peut-être donner des idées aux pensionnaires de Jean-Dauger. "A nous de nous donner les moyens d'enchaîner un deuxième succès à domicile et on pourra nourrir à notre tour des ambitions pour la fin de la saison". Quoi de mieux aussi pour préparer l'année prochaine ? Cette rencontre ne devrait finalement pas manquer d'intérêt pour les Bayonnais.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×