Top 14

ASMCA, le rebond offensif

Malgré une fin de saison dernière extrêmement agitée, Clermont sera encore l’un des gros poissons du Top 14 la saison prochaine. Les Auvergnats sont convaincus d’avoir la capacité de rebondir à nouveau.

 
Clermont, le rebond offensif - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Passés tout près du titre européen face à Toulon et incapables de rebondir la semaine suivante, en demi-finale du championnat contre Castres, les Clermontois ont finalement terminé bredouilles une saison qu’ils avaient jusqu’alors parfaitement maitrisée. Dans la foulée de cet échec, Vern Cotter annonçait que l’exercice 2013-2014 serait son dernier en Auvergne et en profitait pour livrer ses premières explications quand à la déconvenue vécue par son équipe à l'Aviva Stadium. Il n’en fallait pas plus pour déclencher une vive polémique qui durera une semaine et au cours de laquelle le départ immédiat de l’entraîneur néo-zélandais fut même évoqué.

Finalement il n’en fut rien et voila l’ASMCA repartie à l’entraînement depuis le 8 juillet, bien décidée (une nouvelle fois) à laisser de côté le passé. "Nous allons rebondir de la même manière que les autres fois, lorsque nous avions perdu plusieurs finales de championnat à la suite. L’équipe a déjà prouvé par le passé qu’elle avait le mental nécessaire pour franchir ces obstacles", rassurait le troisième ligne international, Julien Bonnaire. Concédant tout de même que l’échec européen fut le plus difficile à avaler. "La défaite en finale de H Cup a entraîné celle en championnat. Le titre européen était l’objectif premier car nous ne l’avons jamais eu, c’est logique. Je pense que la défaite face à Toulon a engendré celle contre Castres une semaine après. La Coupe d’Europe nous tendait les bras et nous avons pas fait tout ce qu’il fallait pour la ramener".

Bonnaire: "Nous avons manqué de maîtrise"

Malgré cette déception, pas question pour Clermont de remettre en cause l’intégralité de son projet de jeu, même si l’ancien Berjallien concède que le groupe auvergnat devra tirer les enseignements de l’échec de Dublin. "C’est quand même ce jeu-là qui nous a permis d’arriver aussi loin en fin de saison et de mener face à Toulon jusqu’à la moitié de la deuxième mi-temps. Ce qu’il nous a manqué c’est une maitrise durant 80 minutes. C’est là-dessus que l’on doit s’appuyer, et tenter de faire preuve de plus de pragmatisme à certains moments du match".

Au travail depuis lundi dernier, le groupe clermontois semble désormais apte à tourner la page. Mais avant d’en ouvrir une nouvelle, c’est à travers l’effort physique de la préparation d’avant-saison que les Jaune et Bleu effectuent la transition entre le passé et le futur. "Nous sommes actuellement uniquement concentrés sur le côté physique, à nous serrer les coudes car on en bave pas mal. Ces premières semaines sont souvent compliquées donc nous n’avons pas encore parlé de la saison prochaine. Le stage  dans quinze jours permettra certainement d’aborder davantage ce sujet entre nous afin de nous fixer des objectifs clairs", conclut Julien Bonnaire.

ASMCA, le rebond offensif - Rugby - Top 14

 

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |