Lapandry - Castres Clermont - 5 septembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Lapandry: "À l’année prochaine"

Lapandry: "À l’année prochaine"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/10/2012 à 14:46 -
Par Rugbyrama - Le 07/10/2012 à 14:46
Une nouvelle fois, Clermont s'est incliné à Castres (16-13). Fataliste, le troisième ligne international Alexandre Lapandry avait toutefois la tête déjà tournée à la coupe d’Europe, qui arrive le week-end prochain.
 

Castres reste une terre maudite pour vous (Clermont n’y a plus gagné, en championnat, depuis 1976)...

Alexandre LAPANDRY: On n’est pas passé loin mais on perd quand même. C’est rageant. À l’année prochaine.

Ce gros combat, face à Castres, est-il finalement une bonne préparation?

A.L: Je pense, oui. Je suis content parce qu’on répond présent dans le combat. On est même trop généreux, parfois, ce qui explique ces pénalités. C’est à éviter. Mais je trouve que notre préparation est plutôt bien.

La H Cup vous tarde-t-elle ?

A.L: On va passer vraiment dans le wagon coupe d’Europe. Je pense que c’est une bonne chose. On a déjà eu un petit aperçu ce week-end, avec l’arbitrage. Mais honnêtement, j’ai hâte d’y être. C’est excitant à jouer. Mais il ne faudra pas non plus en faire trop et tomber dans l’indiscipline. On va prendre le temps de faire une bonne séance vidéo, de bien analyser cette équipe des Scarlets pour rentrer sereinement dans ce match.

Que retenez-vous de l’arbitrage anglo-saxon, ce week-end sur les terrains de Top 14?

A.L: C’est un bon avertissement. On l’a vu, sur les zones de conteste notamment où on s’est fait énormément pénaliser. Il faut qu’on s’habitue à cette interprétation, avec un arbitre siffle très vite, et qu’on rectifie le tir pour la semaine prochaine parce qu’en H Cup, on ne pourra pas se permettre d’être autant sifflés. On entre dans des matchs quasi-éliminatoires.

Pour l’anecdote, vous avez fini la rencontre avec le statut de capitaine. Etait-ce votre première?

A.L: J’avais déjà été capitaine, il y a trois ans contre Albi, à la maison. Je le prends humblement même si cela reste une fierté que l’entraîneur m’ait confié ce rôle (il sourit). Bien sûr, j’aurais aimé un autre résultat, gagner. C’est ainsi.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×