Top 14

2012: Les jeunes qui montent

Ils s’affirment comme des titulaires en puissance dans leurs clubs respectifs et représentent l’avenir. Rugbyrama vous propose un tour d’horizon des jeunes joueurs qui ont marqué cette première partie de saison.

 
2012: Les jeunes qui montent - Rugby - Top 14Icon Sport
 

2012: Les jeunes qui montent - Rugby - Top 14 Raphaël Chaume (Clermont): L'une des révélations de la saison! A à peine 23 ans, le pilier gauche clermontois a confirmé son fort potentiel, déjà entrevu l'an passé, lors des cinq derniers mois. Très solide dans l'exercice de la mêlée fermée, Raphaël Chaume s'est progressivement installé dans l'effectif pléthorique de l'ASMCA. Au point de concurrencer très sérieusement Thomas Domingo et Vincent Debaty. Il a d'ailleurs fêté sa première titularisation en H Cup par une prestation quatre étoiles à l'Aviva Stadium face au Leinster.

2012: Les jeunes qui montent - Rugby - Top 14 Jean-Charles Orioli (Toulon): Lui aussi a seulement 23 ans. Et lui aussi s'est imposé parmi l'une des meilleures première ligne d'Europe. Doublure de Sébastien Bruno au coup d'envoi de la saison, Jean-Charles Orioli accumule un temps de jeu de plus en plus conséquent. Le jeune talonneur formé au club vient même de débuter trois des cinq dernières rencontres du RCT, entouré la plupart du temps de Sheridan et Hayman, excusez du peu... Avec la retraite de Bruno, il pourrait assumer le rôle de numéro un dans la hiérarchie du poste au RCT dès l'été prochain. Un statut à la mesure de son talent.

 

2012: Les jeunes qui montent - Rugby - Top 14 Metuisela Talebulamaijaina (Bordeaux-Bègles): L'ailier fidjien, 21 ans, plus communément appelé Talebula, est un danger permanent. Son doublé contre Toulouse, lors de la cruelle défaite de l'UBB, l'avait révélé. Ses appuis et sa puissance lui ont permis de confirmer depuis, à Bayonne et à Biarritz, avec un nouveau doublé. Talebula figure ainsi sur le podium des meilleurs finisseurs du championnat, avec cinq réalisations en neuf titularisations. Une vraie bonne pioche et une réelle satisfaction individuelle parmi une équipe girondine en difficulté.

2012: Les jeunes qui montent - Rugby - Top 14 Jonathan Pélissié (Grenoble): A l'image du FCG, Jonathan Pelissié est l'une des bonnes surprises de la saison. En concurrence avec Valentin Courrent à la mêlée et Blair Stewart à l'ouverture, ce profil de remplaçant parfait de par sa polyvalence parvient à tirer son épingle du jeu: sept titularisations, cinq en tant que numéro neuf, son poste de prédilection et deux comme ouvreur. Très bon buteur, dynamique et intelligent dans la conduite de son jeu, Pelissié, 24 ans, a tout d'un futur grand. C'est aussi l'avis de Montpellier, qui a réussi à l'attirer dans ses filets pour la saison prochaine et où il devrait former une charnière alléchante avec François Trinh-Duc.

2012: Les jeunes qui montent - Rugby - Top 14 Hugo Bonneval (Stade français): A tout juste 22 ans, le fils d'Erik Bonneval poursuit son apprentissage au Stade français. Mais voilà, Hugo Bonneval apprend très vite. Déjà titulaire à six reprises en Top 14 cette saison, le jeune arrière est devenu une option plus que viable pour le club parisien. Ses qualités de vitesse et de relance devraient lui permettre de s'affirmer lors de la seconde partie de saison. Son essai de 80 mètres à Toulon aurait pu coûter le match aux leaders du Top 14.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |