Jacques CRONJE - 12.03.2011 - Racing Metro - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Réveil pour le Racing et Perpignan ?

Réveil pour le Racing et Perpignan ?

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 24/11/2011 à 16:15 -
Par Rugbyrama - Le 24/11/2011 à 16:15
Perpignan, qui a vu le départ de Delmas, et le Racing vont-ils retrouver le goût de la victoire ? Est-ce la semaine de tous les dangers pour Montpellier ? Toulouse et Clermont sont-ils intouchables ? Quel sort pour les équipes ayant joué la H Cup ? Retrouvez en questions les enjeux de la 11e journée

Le Racing et Perpignan sortiront-ils de la crise ?

Sept défaites depuis le début de saison, c'est le point commun entre le Racing-Métro et l'Usap. En Ile-de-France, l'état d'urgence n'est pas décrété. Le club grandit et connaît comme une crise d'adolescence. Berbizier attend donc de son équipe responsabilisation et maîtrise. Face à Biarritz, le contexte est favorable. Les Basques ayant déjà un oeil sur le derby contre Bayonne, en milieu de semaine prochaine. A Perpignan, ces sept défaites ont coulé Jacques Delmas. Goutta et Manas tiennent désormais les rênes du vestiaire. Opposés à l'ancien coach parisien, les Catalans doivent s'imposer face au Stade français, justement. Pour les joueurs de Cheika, vainqueurs des trois derniers matchs, l'occasion de faire un coup est belle.

Toulouse et Clermont toujours intouchables ?

Non. Ils peuvent être ratrapés par Castres, à quatre points des Auvergnats. Avec trois deuxième ligne toulousains sur le flanc (Albacete, Millo-Chluski et Boukerou), peut-être que les Brivistes insisteront devant. Là même où les champions de France ont flanché en deuxième mi-temps face au Connacht. Pour Clermont, en dépit de la nette victoire sur les Aironi, la problématique est différente. Car si Brive n'est pas en danger, Montpellier entame une semaine charnière de sa saison.

Montpellier : la semaine de tous les dangers ?

Indéniablement, oui. Il y a trois matches en neuf jours pour les quatre derniers du classement, dont Montpellier. Le club se déplaçant à Lyon et à Biarritz, concurrents directs au maintien. Moribond jusque-là, le jeu héraultais a repris forme en Coupe d'Europe, malgré le nul contre le Leinster et la défaite à Bath. Mais à Du-Manoir, contre Clermont, gagner sera vital. Dans le pire des cas, le MHR pourrait être dernier après la douzième journée.

Tristes en Europe, heureux en France ?

Castres, en H Cup, Bordeaux-Bègles et Lyon en Challenge, avec Agen dans une moindre mesure, ont presque tirer un trait sur une qualification européenne. Castres en est même à quatre défaites consécutives. Troisièmes du Top 14, les Tarnais jouent gros face à Toulon, juste derrière à trois points, et fort de huit succès et d'un nul en onze matchs. Pour Lyon et l'UBB, en déplacement à Bayonne et à Agen, l'affaire s'annonce compliquée. Les joueurs de l'Aviron se sont requinqués avec un succès sur l'Usap et deux en Challenge. Parallèlement, l'épidémie d'oreillons a perturbé les Lyonnais. Côté agenais, l'effectif a tourné contre Brive en vue de la réception des Girondins. Ces derniers, venant de subir deux revers, savent à quoi s'attendre.