Florian FRITZ - 23.12.2011 - Toulouse - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Toulouse corrige le tir

Toulouse corrige le tir

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/12/2011 à 23:37 -
Par Rugbyrama - Le 23/12/2011 à 23:37
Toulouse a fait preuve d'un incroyable orgueil en corrigeant sur sa pelouse Montpellier (45-25). Dominateurs en mêlée et très réalistes, les Toulousains ont pu compter sur la vista de Beauxis, qui a sanctionné l'indiscipline des Héraultais. Fin de série pour le MHR. Toulouse est champion d'automne.

Toulouse s'incline rarement deux fois de suite. Défaits à domicile face aux Harlequins la semaine dernière, les Rouge et Noir ont remis les pendules à l'heure. Et de quelle manière ! Les Toulousains ont asphyxié des Montpelliérains qui n'ont jamais su exister. La première période démarrait sur un rythme infernal, Lionel Beauxis débutait son festival par une merveille de passe au pied par dessus pour Maxime Médard qui n'avait plus qu'à aplatir (07e). Toulouse voyait Gary Botha se blesser gravement sur cette action. Mais Beauxis enfilait le costume de père Noël en cette période de fêtes. L'ancien Parisien alignait les points, drops et pénalités, pour permettre à son équipe de prendre le large. Montpellier souffrait en mêlée fermée, l'indiscipline héraultaise (cartons jaune de Gorgodze et Privat) pénalisait l'équipe de Fabien Galthié. Le Stade toulousain doublait même la mise par une merveille de ballon porté. Le maul haut-garonnais emportait les Montpelliérains, Burgess en profitait pour aller à dame (31e).

C'était le Beauxis Day !!!

Lionel Beauxis poursuivait son festival sous les yeux de Philippe Saint-André. Il passait son troisième drop de la partie au retour des vestiaires avant de voir Montpellier revenir à quinze points grâce à un essai de van Vuuren (51e). Le talonneur sud-africain fructifiait la bonne combinaison en touche et l'excellent ballon porté des siens. Les Héraultais, soutenus par leur public, apercevaient ensuite William Servat se faire exclure dix minutes. Mais Toulouse restait redoutable, l'équipe visiteuse marquait neuf points de plus en infériorité numérique. Van Vuuren doublait lui la mise après un nouvel essai en force (67e) mais les Rouge et Noir étaient décidément trop forts ce vendredi soir. Louis Picamoles libérait les siens à la suite d'une superbe sautée de McAlister qui venait d'entrer en jeu à la place de Beauxis (71e). L'ancien de Montpellier crucifiait ses anciens coéquipiers. Le troisième essai d'Audrin en fin de partie n'y changeait rien (82e).

Toulouse, champion d'automne

Montpellier a commis beaucoup trop d'erreurs pour pouvoir espérer inquiéter un Toulouse des grands soirs. Les Héraultais n'ont pas été assez solides en conquête avec notamment une mêlée chahutée et des touches maladroites. Les hommes de Fabien Galthié concèdent leur quatrième défaite à domicile de la saison. Le Stade toulousain décroche de son côté le titre honorifique de champion d'automne. Les Rouge et Noir se sont bien repris après leur défaite à domicile concédée contre les Harlequins en H Cup. Les hommes de Guy Novès ont frappé un grand coup grâce notamment à un Lionel Beauxis des grands soirs. Les années passent et Toulouse parvient toujours à maintenir son niveau d'exigence.