Julien TOMAS - 02.08.2011 - Montpellier - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Présentation : Montpellier

Présentation : Montpellier

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/08/2011 à 13:36 -
Par Rugbyrama - Le 17/08/2011 à 13:36
A dix jours de la reprise du Top 14, notre site vous propose son tour d'horizon des quatorze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus. Ce mardi, zoom sur Montpellier. Véritable révélation de la saison dernière, le MHR devra confirmer, ce qui n'est jamais évident. La philosophie sera la même
Eurosport

Montpellier Hérault Rugby
Fondé en 1986
Stade : Yves-du-Manoir (14719 places)
Président : Mohed Altrad
Entraîneurs : Fabien GalthiéEric Béchu – Didier Bès
Classement 2010-2011 : Sixième de la phase régulière, finaliste du Top 14
Titres : Champion de France Pro D2 (2003), Bouclier européen (2004)

L’objectif : confirmer

Montpellier a créé la véritable sensation de la saison dernière. Dans le sillage d'une jeunesse étourdissante de culot guidée de main de maître par le duo Galthié-Béchu, le MHR a rallié la finale du Top 14. Et n'a pas été loin de réussir l'un des plus grands exploits du rugby hexagonal en tenant tête pendant plus d'une heure au Stade toulousain. Maintenant, le club héraultais va devoir confirmer. Et c'est peut-être le plus dur qui commence pour le MHR qui sera attendu au tournant à chacune de ses sorties. Fini l'effet de surprise. Pour autant, le club ne veut rien changer d'identité ni de philosophie. Le MHR tentera de se montrer toujours aussi séduisant dans le jeu, arme redoutable qui l'a amené jusqu'aux sommets. Montpellier a souhaité, durant l'intersaison, investir dans des joueurs expérimentés (Martin, Privat, Audrin) pour apporter un surplus de maîtrise à un club qui ne demande que de grandir encore et encore.

La star : Fulgence Ouedraogo

Le capitaine courage. Celui qui montre l'exemple. Et surtout un sens du sacrifice incroyable. Fulgence Ouedraogo (25 ans ; 22 sélections) constitue le parfait symbole de la prometteuse jeunesse héraultaise. Redoutable défenseur, il a gagné en efficacité offensive grâce à une mobilité de tous les instants, permettant à son équipe de multiplier les temps de jeu. Joueur le plus régulier et baromètre de son club (sans lui, le MHR perd régulièrement), son mental hors-norme lui permet d'être performant même en étant blessé (comme en finale contre Toulouse).

Le joueur à suivre : Geoffrey Doumayrou

Geoffrey Doumayrou a éclaboussé de tout son talent le début de saison de Montpellier l'an dernier. Rapide et à la gestuelle léchée, il s'impose comme un attaquant puissant. Il signe lors de la première journée un triplé retentissant face au Racing et se pose comme la révélation héraultaise. Continuant sur les mêmes bases, Doumayrou réussit d'excellentes prestations mais voit son élan brisé par une blessure récurrente à une épaule. Il ne joua que onze rencontres au final et sera donc revanchard pour le prochain exercice.

Le départ qui fait mal : Sylvain Mirande

Titulaire en début de saison dernière, le centre Sylvain Mirande a vu son temps de jeu se réduire au fur et à mesure que le championnat avancé. Au point de ne figurer sur les pelouses qu'à deux reprises entre janvier et avril 2010. Mais à l'entame des phases finales, il se rappelle au bon souvenir de ses entraîneurs (le MHR doit déplorer la blessure de Doumayrou) et participe au fabuleux destin de Montpellier en étant titulaire contre Castres, le Racing et Toulouse au centre aux côtés de Fernandez. Rapide et précieux en défense, l'ancien agenais rejoindra le Pro D2 et Dax la saison prochaine.

Mouvements

Arrivées : Privat (Clermont) - Peyras, Martin (Bayonne) - Audrin (Castres) - Amorosino (Leicester) - Creevy - Combezou (La Rochelle) - Van Vuuren (Aurillac) - Bosch (Stormers) - Bustos (Santa Fe) - Marais (Namibie)

Départs : Giraud (Agen) - Thiart (Perpignan) - Rofes (Montpellier) - Petit - Kuzbik - Nicot (Colomiers) - Wasserman (Nevers) - Mirande, Alcalde (Dax) - Dargier (Auch) - A. Tomas (Carcassonne)