Top 14

Ribes: "Pas besoin de grands discours"

Depuis le lourd revers à Clermont (14-57), Brive est assuré d'évoluer en Pro D2 la saison prochaine. Relégation qui marque la fin d'une ère pour le groupe corrézien. Le talonneur et leader de combat, Guillaume Ribes, qui sera l'un des tauliers du projet de remontée immédiate, livre ses sentiments.

 
"Pas de grands discours" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Le score lourd de la défaite est-il anecdotique ?

Guillaume RIBES: Peut-être pas. On voulait finir sur une bonne note par respect pour le club et les supporters. Par respect pour nous aussi. Là, le score est un peu lourd mais on s'est quand même accroché en première mi-temps. Disons que nous avons fait le minimum.

Ce match a-t-il marqué la fin d'une aventure ?

G.R.: Oui, comme à chaque fin de saison. Mais là, c'est encore plus fort car avec la relégation, il va y avoir beaucoup de départs. C'est dur car nous avions une bonne vie de groupe mais une fois que la descente s'est dessinée, il fallait s'y attendre.

Quels ont été les mots que vous avez échangé dans l'intimité ?

G.R.: Il n'y a pas eu beaucoup de mots, plutôt des regards et des gestes. C'était le dernier match d'un groupe particulier et il n'y avait pas besoin de grands discours. Un regard ou un mot suffisent.

Vous étiez capitaine pour le dernier rendez-vous de cette aventure. Est-ce une fierté ?

G.R.: Une fierté, oui. Mais j'aurais préféré me maintenir plutôt que d'être capitaine. J'ai essayé de représenter le groupe mais vous savez, c'était facile d'être capitaine de cette bande de mecs.

Qu'est-ce qu'il vous attend désormais ?

G.R.: Pour ceux qui, comme moi, vont rester au club, il faudra couper un mois et demi avant une saison qui s'annonce longue et usante. Nous sommes quelques-uns de métier et nous savons qu'en Pro D2, il faudra être de suite dans le bain. Ce sera très relevé et nous devons repartir sur de bonnes bases.

A titre personnel, vous aurez un rôle important à jouer dans le projet de remontée immédiate du club...

G.R.: Si j'ai choisi de rester là, c'est pour m'investir. Si chacun peut aider, il doit le faire. Moi, c'est dans ma nature. J'aime encourager, rassurer. Après, chacun devra tenir son rôle.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |