Masi MATADIGO - 22.10.2011 - Montpellier - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Matanavou brille, Montpellier replonge

Matanavou brille, Montpellier replonge

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 24/10/2011 à 17:09 -
Par Rugbyrama - Le 24/10/2011 à 17:09
Timoci Matanavou a inscrit un triplé face à Bordeaux-Bègles. Pendant ce temps, Agen a fait forte impression face au Stade français (37-13), s'invitant parmi les qualifiés. Montpellier retombe dans ses travers après sa défaite à domicile contre Castres (21-16). Retrouvez les temps-forts du week-end.

EN HAUSSE:

Agen

Après une décevante défaite à Clermont la semaine passée, les Agenais se sont remis dans le droit chemin dès ce week-end. Avec une probante victoire bonifiée – la première de la saison – face au Stade français (37-13), les hommes de Christian Lanta se sont, d'une part relancés, et d'autre part installés à la cinquième place du Top 14. Une place anecdotique mais qui montre bien les progrès affichés par le SUALG depuis le début de saison. Une mêlée retrouvée et des ailiers inspirés sont les deux ingrédients qui ont permis aux Lot-et-Garonnais de s'imposer assez largement. Et pourquoi pas, de rêver à d'autres ambitions. Ce qu'ils devront confirmer dès le week-end prochain et la réception de Montpellier.

EN BAISSE:

Montpellier

Justement, ce sont des Montpelliérains en petite forme qui se déplaceront à Armandie samedi prochain. Après avoir enchaîné deux victoires consécutives (face à Toulon et à Bayonne), les hommes de Fabien Galthié sont retombés dans leurs travers. Trop indisciplinés, ils s'inclinent à domicile 21 à 16 face au solide leader castrais. Un leader qui renforce donc sa première place et s'installe comme un sérieux prétendant au titre. A noter que le CO enchaîne sa septième victoire consécutive, la quatrième sans marquer le moindre essai. Merci qui  ? Merci Rory Kockott, encore une fois auteur de l'intégralité des points de son équipe.

LE JOUEUR:

Wesley Fofana (Clermont)

Depuis le début de saison, il s'impose comme l'un des points forts de l'arrière garde clermontoise. Lors du déplacement de son équipe en terre catalane, Wesley Fofana s'est une nouvelle fois montré à son avantage. C'est d'ailleurs de lui que vient le réveil auvergnat : acculés dans leur 22 mètres par les Perpignanais en début de rencontre, les Clermontois s'en sont remis aux "cannes" de leur centre qui d'une course de plus de 60 mètres offre un essai tout fait à son arrière Jean-Marcellin Buttin. Au final, Fofana termine le match comme meilleur franchisseur des "Jaunards". Et est le grand artisan de la victoire bonifiée des siens qui les a propulsés à la première place du classement le temps d'une soirée.

L'ESSAI:

Timoci Matanavou (Toulouse)

On joue la 67ème minute. Les Bordelais sont menés 28-6. C'est le moment choisi par Timoci Matanavou pour exposer aux yeux du public d'Ernest Wallon tout son talent d'équilibriste et de finisseur. Après un renversement de jeu de Nicolas Bézy, Gilian Gallan déchire le rideau défensif bordelais et remet intérieur pour l'ailier fidjien. La suite, un crochet intérieur qui met hors de portée le dernier défenseur et un sprint qui met dans le vent deux plaquages. Du travail d'artiste pour assurer le point de bonus offensif.

LA STAT:

10

Avec 10 points pris sur 10 possibles, les Brivistes ont fait le plein face aux deux équipes basques. Après avoir renvoyé Biarritz à ses études le week-end dernier (victoire 32-7), les hommes d'Ugo Mola ont récidivé ce samedi après-midi avec une probante victoire 30 à 10 sur Bayonne. Deux victoires bonifiées de rang qui envoient les Corréziens à une belle sixième position. Du côté basque, les deux clubs occupent les dernières places du classement...

LA DECLA:

Pierre Berbizier (Racing-Métro)

"Il est clair que nous jouons désormais un autre championnat, celui du bas de classement. Actuellement nous ne sommes pas invités en haut du tableau, et il faut revoir nos ambitions à la baisse", après la défaite de ses hommes à domicile face à Toulon (9-16).

LES CHIFFRES CLE

Meilleure attaque  : Toulouse (202 pts)
Meilleure défense  : Clermont (81 pts)
Meilleur marqueur  : Matanavou (Toulouse, 5 essais)
Meilleur réalisateur  : Wisniewski (Racing-Métro, 111 pts)