Mario Ledesma - Clermont stade francais - 14 avril 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Ledesma et Glas débarquent à Montpellier

Ledesma et Glas débarquent à Montpellier

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/06/2012 à 09:25 -
Par Rugbyrama - Le 08/06/2012 à 09:25
Info Midi Olympique: l’entraîneur des avants du Stade français, l’ex-talonneur international argentin Mario Ledesma, et l’ancien trois-quarts centre Stéphane Glas vont rejoindre Fabien Galthié à Montpellier.

Information Midi Olympique: Mario Ledesma, l’ancien talonneur des Pumas et entraîneur du Stade français ne sera pas le seul à rejoindre Fabien Galthié. Il sera rejoint pas un autre ancien Parisien, Stéphane Glas, qui s’occupera spécifiquement des trois-quarts. Ledesma, ancien talonneur de l'équipe d'Argentine (39 ans, 84 sélections), a mis un terme à sa carrière de joueur en juin 2011 après avoir évolué à Clermont, pendant six ans, avant Castres et Narbonne. Il s'est reconverti au poste d'entraîneur avec une première expérience au Stade français sous l'autorité de Michael Cheika, démis de ses fonctions mi-mai. Sa volonté de quitter le Stade français n’était plus un secret. Un temps en contact avec le Racing-Metro, l’ancien leader des Pumas retrouvera donc dans l'effectif de Montpellier six compatriotes: Juan Figallo, Augustin Creevy, Maximiliano Bustos, Lucas Amorosino, Santiago Fernandez et Martin Bustos Moyano mais aussi Fabien Galthié, consultant technique de l'équipe d'Argentine (2008-2010). Stéphane Glas, de son côté, a porté le maillot bleu à trente-sept reprises, et a défendu les couleurs de Bourgoin pendant trois saisons avant de rejoindre le club de la capitale avec lequel il connut trois titres de champion de France (2003, 2004, 2007).

Réorganisation de la hiérarchie montpelliéraine

Pour une fois, ces arrivées n’impliquent pas des départs. En effet, elles correspondent à un choix de Fabien Galthié qui voulait étoffer son staff. Ainsi, Didier Bès, qui s’occupait des avants depuis de nombreuses années, va officier au sein de la cellule haute-performance du centre de formation avec Jean-Philippe Lacoste. Eric Béchu, toujours en proie à des problèmes de santé depuis le début du mois de décembre, prend davantage de recul par rapport au terrain pour occuper le rôle de directeur sportif. Fabien Galthié en ferait de même, devenant ainsi le directeur du rugby héraultais. Le tandem Ledesma-Glas fera donc l’intermédiaire entre les joueurs et le reste de l’encadrement. Un staff renforcé, pour un club en cure d’amincissement ? A l’image de plusieurs pays européens, le MHR s’est engagé dans un plan de rigueur. Premiers visés : les salariés. Ainsi, onze d’entre eux (sur un total de trente-six employés) sont concernés par une procédure de licenciement. L’été risque d’être chaud du côté de Montpellier.