Top 14

Montpellier se réveille enfin

Montpellier tient enfin son premier succès de la saison en prenant en toute logique le dessus sur Toulon (19-6). Bien plus appliqué dans son jeu, plus combatif et discipliné, le finaliste de la saison dernière sort même de la zone rouge. Toulon n'a pas mis tous les ingredients pour réussir un coup.

 
Le réveil de Montpellier - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Montpellier n'est plus lanterne rouge. Grâce à cette victoire obtenue face à un faible Toulon (19-6), la première depuis le début de la saison, les Héraultais se donnent un peu d'air au classement et sortent de la zone rouge. Le constat est moins glorieux pour les Varois dont le jeu, brouillon et trop prévisible, n'a jamais été en mesure d'inquiéter Montpellier. Ils repartent ainsi bredouilles d'Yves-du-Manoir.

Le début de rencontre était pourtant légèrement à l'avantage de Toulon même si les deux équipes tardaient à scorer. Il fallait en effet attendre le quart d'heure de jeu pour voir des points, et c'est l'ouvreur sud-africain Andre Pretorius qui ouvrait la marque (15e). Les joueurs de Bernard Laporte (toujours absent) dominaient territorialement mais ne parvenaient pas à concrétiser, la faute à des maladresses trop fréquentes. Montpellier prenait alors peu à peu les rennes du match et réussissait à scorer en tirant avantage de l'indiscipline varoise, par l'intermédiaire de Bustos Moyano (28, 32, 38e). Le MHR basculait en tête à la pause 9-3.

L'entrée déterminante de Lagarde

Montpellier concédait d'entrée une pénalité de Pretorius au retour des vestiaires (43e) et on croyait alors les Toulonnais revenus avec de meilleures intentions. Le tournant du match intervenait lorsque le jeune ouvreur héraultais Ilian Perraux, pris de crampes, devait céder sa place à Raphaël Lagarde (54e). Celui-ci signait sa rentrée de très belle manière en tentant un drop des 50 mètres qui échouait sur le poteau, mais qui se transformait en passe décisive pour Timoci Nagusa, qui avait suivi, et qui éliminait deux défenseurs sur un dribbling digne des meilleurs footballeurs pour ensuite aplatir (56e).

Montpellier gérait son avantage jusqu'à la fin du match, Toulon persistant dans un jeu peu efficace couplé à une certaine maladresse de son buteur Pretorius, peu adroit ce vendredi soir. Plus rien n'était marqué, malgré les cartons jaunes reçus par Doumayrou et Tillous Bordes pour échange de claques amicales (66e), et qui laissaient leurs formations respectives à quatorze. Le MHR pouvait donc savourer ce succès plus que bienvenu dans cette période délicate. Le plus dur maintenant sera de confirmer pour les hommes de Fabien Galthié et Eric Béchu dans deux semaines à Bayonne. Toulon devra lui se remettre en question avant de recevoir un Usap également fébrile.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |