Top 14

La révolte de Lyon, Agen craque

Le promu lyonnais a signé l'une der performances du week-end en décrochant à Brive son premier succès en Top 14. Clermont, dans le sillage d'un Bardy étincellant, reste en tête alors qu'Agen a craqué. McAlister fait l'unanimité... Retrouvez les temps forts de la quatrième journée de Top 14.

 
La révolte de Lyon - Rugby - Top 14Icon Sport
 

EN HAUSSE

Lyon

Il aura fallu quatre journées au Lou pour lancer sa saison. Après avoir chuté contre Clermont, Toulouse et Agen, les Rhodaniens ont trouvé le chemin de la victoire en s’imposant sur la pelouse de Brive (15-12). Ils se sont appuyés pour cela sur un gros match de Lespinas, ancien de la maison corrézienne, qui a inscrit tous les points de son équipe. Les Lyonnais, à la faveur de ce succès, pointent à la 11ème place et s’extraient de la zone rouge avant un périlleux déplacement dans l’antre du Racing-Métro où il faudra confirmer l’embellie. Pas simple…

EN BAISSE

Agen

Le SUALG s’est incliné pour la première fois de la saison chez le Castres olympique sur le score de 30 à 11. Rien de renversant certes mais c’est tout de même un véritable coup d’arrêt pour les Lot-et-Garonnais qui restaient sur une étonnant série de 3 matchs sans défaite dont une victoire et un nul à l’extérieur. Les Agenais, pour leur troisième déplacement, avaient peut-être déjà la tête à la réception du champion de France, Toulouse, la semaine prochaine. Dominés dans de nombreux secteurs de jeu, ils n’ont jamais pu rivaliser avec une grosse formation tarnaise. Le SUALG, en huitième position, reste néanmoins dans les clous.

LE JOUEUR

Julien Bardy (Clermont)

On n’a pas la meilleure défense du Top14 sans une troisième ligne de fer. Ce dont Clermont peut s’enorgueillir, avec notamment une jeune génération prometteuse, incarnée notamment par Julien Bardy, auteur d’un travail de destruction gargantuesque face au Racing ce week-end. Le jeune troisème ligne aile a en effet réalisé un nombre incroyable de plaquages, notamment offensifs, repoussant sans cesse les assauts franciliens. Quand on connait la puissance du pack ciel et blanc, on ne peut que tirer son chapeau au vu de l’énergie dépensée par le jeune flanker qui n’a sans doute pas fini de faire parler de lui.

L'ESSAI

Luke McAlister (Toulouse)

Dix minutes. Il fallut dix minutes au Stade toulousain pour empocher le bonus offensif contre Biarritz, entre la 50ème et la 60ème minute. A la conclusion de cette trilogie, Luke McAlister, auteur d’une nouvelle solide prestation sous la pluie. A l’heure de jeu, le Néo-Zélandais ouvrait pour Jauzion qui transperçait le rideau basque à 10m de l’en-but et servait son ouvreur replacé à l’intérieur, illustration si besoin subsistait de la belle entente existant entre les deux joueurs oubliés des sélections. Le All Black aux 31 sélections est indéniablement LA recrue phare du Stade toulousain.

LA STAT

9

C’est le total coréalisé par les buteurs toulonnais Dumora et Lapeyre à l’occasion du déplacement sur la pelouse de Bordeaux-Bègles. Alors que les pessimistes (lucides ?) y verront une certaine stérilité offensive côté varois, pour ne pas dire une stérilité certaine, on pourra également relever une réussite retrouvée pour Julien Dumora (7 sur 9 ce week-end) qui s’était totalement effondré face à Clermont. Voilà qui est de bon augure pour le RCT qui peine à trouver des repères en ce début de saison, de surcroît en l’absence de Jonny Wilkinson son maître artificier.

LA DECLA

Paul Warwick (Stade français)

"Il reste encore beaucoup de travail avant de devenir une bonne équipe. Mais en faisant des choses simples, on vient d'effectuer une grande marche en avant en battant Bayonne. Il y a beaucoup de talent et d'expérience à Paris. Tout le monde arrive avec des idées. Elles sont toutes bonnes à prendre à condition qu'elles servent le collectif et que tout le monde s'y tienne."

LES CHIFFRES CLE

Meilleure attaque : Racing (124 pts)
Meilleure défense : Clermont (30 pts)
Meilleurs marqueurs : Jauzion (Toulouse), Chavancy (Racing), Andreu (Castres) ; 3 essais
Meilleur réalisateur : Wisniewski (Racing, 60 pts)

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |