Jean-Baptiste Elissalde - 08.05.2010 - Stade Toulousain Castres - Icon Sport
 
Top 14

Elissalde dans le groupe "au cas où"

Elissalde dans le groupe "au cas où"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/09/2011 à 15:59 -
Par Rugbyrama - Le 21/09/2011 à 15:59
Joker Coupe du monde en l'absence de Doussain, Elissalde devrait très certainement intégrer le groupe qui affrontera Agen vendredi soir. Si Nicolas Bézy sera le demi de mêlée numéro un, le jeune espoir Clément Vernezoul est jugé encore un peu "tendre", poussant l'entraîneur à s'aligner, "au cas où".
 

Depuis le départ de Jean-Marc Doussain pour le Mondial néo-zélandais afin de pallier la blessure à l’épaule de David Skrela, tout s’est accéléré du côté d’Ernest-Wallon. Nicolas Vergallo (Argentine) et Luke Burgess (Australie) disputant eux aussi la Coupe du monde, il ne reste désormais plus que Nicolas Bézy pour conduire le pack. Une pénurie de demis de mêlée qui a poussé le club le plus titré du rugby français a faire rempiler Jean-Baptiste Elissalde, l’entraîneur des trois-quarts. A bientôt 34 ans, le jeune retraité va donc reprendre du service en tant que joker Coupe du monde, lui qui avait mis fin à sa carrière le 4 juin 2010 sous le maillot des Barbarians contre le XV du trèfle. "Ce n'était pas pensable en début de saison mais on est contraint de le faire" lance-t-il, lui qui a accepté cette décision "pour [son] club, avec beaucoup de bonheur, d'excitation et de fierté".

Néanmoins, malgré son palmarès impressionnant (champion de France en 2008, d’Europe en 2003, 2005, 2010 et capé à 35 reprises en équipe de France), il arrive dans la peau d’un remplaçant. "La priorité est à Nico (Bézy, N.D.L.R.) et j'espère que, durant l'absence de nos internationaux, il aura la quasi-totalité du temps de jeu" poursuivait-il.

Vernezoul trop juste

Ainsi, il devrait très certainement intégrer le groupe des 23 lors du court déplacement à Agen vendredi soir (20h45). "Il y a de fortes chances que je sois dans le groupe. Je serai là au cas où, pour pallier un éventuel souci de Nico" a-t-il confié.

Mis à la disposition du club "rouge et noir", le jeune demi de mêlée Clément Vernezoul (18 ans), pensionnaire du pôle France de Linas-Marcoussis, ne fera donc pas sa première apparition chez les professionnels. Expérimenté, Elissalde ne veut très certainement le griller, préférant sans doute qu’il prenne le temps de s’acclimater. "Même s'il a des qualités, cela aurait été une grave erreur pour l'équipe et pour lui-même de l'aligner, même en tant que remplaçant. Les conditions seront peut-être plus favorables contre Clermont ou à Castres." confiait-il au sujet du jeune espoir.

Protecteur, Jean-Baptiste Elissalde, qui s'entraîne avec le groupe, préfère donc ne pas brûler les ailes de son poulain, quitte à prendre un risque de son côté. Bien qu'il préfèrerait éviter de dépanner, il sait que cette hypothèse est du domaine de l'envisageable. Mais avec toute l'expérience acquise durant sa longue carrière, nul doute qu'il saura maîtriser la situation.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×