Lagisquet - Blanco - Rodriguez - Biarritz 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Biarritz et Brive en pleine galère

Biarritz et Brive en pleine galère

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 19/02/2012 à 15:12 -
Par Rugbyrama - Le 19/02/2012 à 15:12
Perpignan a signé la meilleure opération du week-end dans la course au maintien grâce à son succès facile devant Biarritz (25-6). Les Biarrots ne sont vraiment pas au mieux, tout comme Brive, qui s'est incliné pour la sixième fois à domicile. Donguy brille. Retrouvez les temps-forts du week-end.

EN HAUSSE

Perpignan

L’Usap n’est pas passée à côté de son rendez-vous. A Aimé-Giral, les Catalans avaient une chape de plomb au-dessus de la tête en recevant Biarritz, un concurrent direct pour le maintien. Ils ont rempli leur mission, en battant des Basques médiocres (25-6). Perpignan empoche quatre points précieux au classement et n’en laisse pas à son adversaire. Cela compte. L’Usap est désormais dixième du Top 14, à six points du premier relégable…qui est son adversaire du week-end. Mais surtout, les hommes du duo Manas-Goutta se sont rassurés dans leur jeu et dans les intentions. Important pour la suite.

EN BAISSE

Brive

Brive aurait pu profiter de la venue de Castres au stade Amédée-Domenech pour prendre ses distances par rapport à la zone de relégation, et ainsi profiter des défaites de Biarritz et du Lou, ses concurrents directs pour le maintien. Mais il n'en fut rien. 13 points perdus en route au pied - 3 pénalités et 2 transformations - et une défaite (13-15) plus tard, Brive n'a que quatre points d'avance sur le premier relégable, avec certes un match en moins à disputer à Lyon. Les Brivistes paient cher leur inefficacité à domicile, où ils ont déjà perdu à six reprises.

LE JOUEUR

Donguy (Toulouse)

Le Stade toulousain n’a probablement pas livré le meilleur match de sa saison, c’est une certitude. Mais les Rouge et Noir ont fait le métier en s’imposant face à une équipe agenaise accrocheuse jusqu'au bout (21-10). L’ailier toulousain, Yves Donguy s’est fendu d’un doublé salvateur (39ème, 55ème), pour permettre à son équipe de remporter la partie. Sans faire de bruit, et au milieu des stars internationales (Clerc, Médard…), Donguy réalise une excellente saison, au point d’être désormais le meilleur marqueur du championnat (8 essais).

L'ESSAI

Armitage (Toulon)

La sirène a déjà retentit au Stade de France et Toulon, mené 19-12 par le Stade français, jette ses dernières forces dans la bataille pour égaliser et arracher le match nul. Après avoir enchainé les temps de jeu, les Varois écartent. Giteau effectue une merveille de passe sautée et trouve Armitage en bout de ligne, sur l’aile droite, qui résiste au retour du défenseur parisien et réussit à aplatir. Après arbitrage vidéo l'essai est bel et bien accordé et, grâce à la transformation ensuite de Matt Giteau, Toulon repart de Paris avec deux précieux points. Avec suspense garanti.

LA STAT:

5

Grâce à son succès sur la pelouse de l’UBB (26-30), Montpellier enchaîne une cinquième victoire de rang dans ce Top 14. Sans être brillants, les joueurs de Fabien Galthié n’ont jamais réellement paniqué. L’essai en fin de match d’Alex Tulou (76ème) permet au MHR de laisser le Stade français, 6ème, à six points et le Racing à sept. Tout sourit en ce moment aux Héraultais, qui restent sur huit victoires en neuf matches. Même la grosse défaite à domicile contre Toulouse (25-45) n’a pas altéré cette dynamique.

LA DECLA

Faugeron (Entraîneur de Bayonne)

"Ce match nul a une valeur symbolique de victoire. Au niveau de notre jeu, j'ai vu beaucoup de choses intéressantes. Il nous a manqué un peu d'efficacité. Ce match valide le travail que l'on effectue dans la semaine" déclarait-il, à propos du match nul entre son équipe et Clermont arraché en fin de match grâce à un essai de Gerber (79ème minute).

LES CHIFFRES-CLE

Meilleur attaque: Toulouse (439 points)
Meilleure défense: Clermont (239 points)
Meilleur réalisateur: Conrad Bernard (168 points)
Meilleur marqueur: Yves Donguy (8 essais)