Top 14

Bilan: Bordeaux-Bègles, pari réussi

Nos bilans de Top 14 se poursuivent ce dimanche avec Bordeaux-Bègles. Le promu girondin a réussi un magnifique tour de force en terminant huitième, dans le sillage d'un jeu offensif de qualité.

 
Bordeaux a réussi son pari - Rugby - Top 14Icon Sport
 

TOUR D'HORIZON

Rarement un promu n’avait effectué une si belle première saison dans l’élite. L’ovni de la deuxième division a finalement eu raison de se lancer dans un projet de jeu si ambitieux. Si ce dernier ne leur a pas permis de survoler le Pro D2 l’année précédente, il leur a permis de rivaliser avec le rythme du Top 14. In fine, le club du président Laurent Marti pourrait même presque nourrir des regrets de ne pas s’être mêler à la lutte pour les places qualificatives.

LE TOP: la victoire contre Toulouse

Qui aurait cru que le deuxième promu de Pro D2 aurait pu s’offrir le scalp du champion de France en titre ? Personne, hormis l’irréductible bande de Girondins. Dans un stade Chaban-Delmas plein comme un œuf et chauffé à blanc malgré une pluie diluvienne, les coéquipiers de Matthew Clarkin l’ont fait. Un tour de force qui arriva à point nommé puisque cette courte victoire d’un point (18-17) vint mettre fin à une série de quatre défaites de rang, au moment où la course au maintien devenait irrespirable. Irrespirable, comme fut la fin de rencontre pour les Girondins, qui encaissèrent un essai d’Yves Donguy à la 75e minute. Heureusement pour eux, Lionel Beauxis manqua la transformation... Matthew Clarkin, capitaine courage et les siens pouvaient exulter.

LE FLOP: la défense

Avec 42 essais inscrits et un jeu spectaculaire, le promu girondin a prouvé à tout le Top 14 qu’il avait le sens de l’offensive. Marquer des essais, c’est bien. Mais le faire tout en défendant efficacement son camp, c’est mieux. Or, avec 619 points encaissés, l’UBB est, avec Bayonne, la pire défense du Top 14. Et encore... les Bayonnais n’ont encaissé que 44 essais, alors que les Girondins en ont encaissé 52. Voilà pourquoi le promu n’a pas pu lorgner sur une place qualificative.

LE JOUEUR: Heini Adams

Sans vouloir faire insulte à leurs suppléants, Heini Adams est à Bordeaux-Bègles ce que Dimitri Yachvili est à Biarritz : irremplaçable. Éjecteur vif et précis, le demi de mêlée springbok est le premier accélérateur du jeu girondin. Et si celui-ci se veut aussi remuant, c’est en grande partie grâce à lui. Avec 22 matchs en Top 14 dont 19 titularisations et quatre essais, Adams a encore réalisé une saison de haut vol.

LA REVELATION: Camille Lopez

Bordeaux a réussi son pari - Rugby - Top 14 2012 fut l’année de Camille Lopez. Numéro deux en début de saison, derrière le métronome néo-zélandais Gerard Fraser, et même fragilisé par le recrutement de l’ouvreur argentin Nicolas Sanchez, la saison de Lopez s’annonçait longue. Elle le fut, mais dans le bon sens du terme. Terminant l’exercice avec 21 matchs dans les jambes dont 14 en tant que titulaire, Camille Lopez s’est hissé au poste de numéro un, poussant Gerard Fraser sur la touche. Acteur incontournable du maintien en Top 14, celui qui évoluait encore à Mauléon en Fédérale 1 il y a deux saisons a même eu l’honneur d’approcher le XV de France en étant convoqué pour passer des tests physiques en vue de la tournée d'été en Argentine. Maintenant qu’il sait qu’il est surveillé, Lopez doit mettre les bouchées doubles et confirmer les espoirs placés en lui.

L'AVENIR

S’il est impossible de dire avec exactitude de quoi il sera fait, celui de l’UBB semble clément. Avec un groupe stable, quelques recrues certes jeunes mais prometteuses (Paquet, Poirot, auxquelles s’ajoutent des valeurs sûres comme Munro et Koyamaibole), et un staff renforcé avec l’arrivée de Raphaël Ibanez en manager, Régis Sonnes en entraîneur des avants et l’ancien flanker de la Rose Joe Worsley à la défense, on ne voit pas pourquoi la prochaine saison ne serait pas à l’image de la précédente. Le grain de folie de l’effectif et de Vincent Etcheto, associé à la touche "très british" d’Ibanez et Worsley, ex coéquipiers aux Wasps de Londres, promettent un mélange détonant.

LES CHIFFRES CLES

Classement : 8ème
Classement attaque : 9e (493 points)
Classement défense : 13e (619 points)
Meilleur réalisateur : Gerard Fraser, 130 points
Meilleur marqueur : Blair Connor (7 essais)

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |