Julien Peyrelongue Biarritz - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Biarritz arrache le centième derby

Biarritz arrache le centième derby

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/11/2011 à 23:26 -
Par Rugbyrama - Le 29/11/2011 à 23:26
Incroyable dénouement à Biarritz où le BO s'offre le centième derby de l'histoire à la toute dernière seconde (21-19). Julien Peyrelongue permet son club de glaner les quatre points grâce à une belle pénalité. Bayonne se console avec le point de bonus défensif au terme d'une rencontre très tendue.

Le centième derby basque aura été fidèle à sa réputation. De la tension, quelques gifles distribuées et une rencontre qui s'est jouée à la toute dernière seconde. Julien Peyrelongue réussissait finalement la pénalité de la gagne alors que les espoirs semblaient s'évaporer dans le ciel d'Aguiléra. Une issue plus que renversante dans un match où les dix premières minutes de la partie auront été bouillantes. Sylvain Marconnet chambrait la première ligne de Bayonne qui semblait souffrir face à la force des Biarrots. M.Fitzgibbon n'arrivait pas à canaliser les trente acteurs, Iguiniz pensait même marquer un essai mais l'action était annulée par l'arbitre du jour (7e). L'Irlandais revenait sur une faute de Marmouyet, coupable d'avoir débuté une bagarre avec Imanol Harinordoquy avant la fin de l'action. Le papa du joueur n'était pas de cet avis, il investissait même le terrain à la surprise générale pour se chauffer avec quelques Bayonnais. Une situation plus qu'incroyable !

Trois cartons jaunes et de nombreux accrochages

Les esprits s'apaisaient peu à peu, le match pouvait enfin débuter après cette énorme confusion. Peyrelongue et Boyet passaient chacun une pénalité avant le show Damien Traille. L'international tricolore était dans tous les bons coups, il réceptionnait parfaitement plusieurs chandelles. L'arrière du BO réussissait surtout deux drops (19e et 32e) qui permettaient à son équipe de rester en tête dans cette première période. Peu de jeu était produit, Bayonne profitait d'une poussée en travers de Barcella sur une mêlée pour revenir à la marque. Puis Renaud Boyoud se voyait infliger un carton jaune pour un coup de tête illicite sur un avant adverse.

La tension était toujours palpable au retour des vestiaires. Julien Peyrelongue parvenait à inscrire six points de plus jusqu'au carton jaune infligé à Jérôme Thion (55e). Bayonne rattrapait son retard grâce à deux coups de pied de Benjamin Boyet. Mais l'Aviron retombait dans ses travers et se montrait une nouvelle fois indiscipliné après un plaquage aussi inutile que dangereux de Troy Flavell. Le Néo-Zélandais était prier de sortir dix minutes (66e) mais les Bayonnais allaient pourtant marquer en infériorité numérique. Phillips éjectait vers Boyet qui tapait une merveille de passe au pied pour Gerber. Le trois-quarts centre du soir crochetait son adversaire pour donner à Lacroix qui n'avait plus qu'à aplatir le ballon (73e). L'essai était transformé et l'ensemble des supporters visiteurs voyait les Ciel et Blanc l'emporter. Mais la mêlée biarrote en avait décidé autrement. Elle prenait une nouvelle fois le dessus sur le pack de Bayonne avant que Julien Peyrelongue ne termine le travail juste avant la sirène (80e).

Aucune victoire à l'extérieur pour Bayonne

A voir les mines réjouies des Biarrots à la fin de la partie, le BO se satisfait amplement de cette victoire à l'arrachée. Les quatre points acquis face à l'ennemi basque vont redonner de la confiance à un collectif encore en rodage. Biarritz a fait le nécessaire en assurant notamment des drops et des pénalités mais le club devra produire plus de choses pour pouvoir enchaîner les victoires. Bayonne voit filer son premier succès de la saison à l'extérieur dans les derniers instants. La défense de l'Aviron a été valeureuse mais la conquête des Ciel et Blanc a gâché le bon travail d'ensemble des joueurs. Les protégés de Christian Gajan vont devoir se relever de cette déception en capitalisant le point de bonus défensif récolté. Des Bayonnais qui n'ont toujours pas véritablement lancé leur saison.