Cotter - Clermont - Aout 2011 - Icon Sport
 
Top 14

Clermont: l’envie est intacte

Clermont: l’envie est intacte

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/07/2012 à 16:57 -
Par Rugbyrama - Le 14/07/2012 à 16:57
Malgré l’échec en demi-finale du dernier Top14, les Clermontois ont repris le chemin des terrains avec la même envie que les années précédentes: celle de retrouver les sommets.
 

Si les échecs de la saison passée ne sont pas sans laisser de traces, il reste une chose qui ne change pas en Auvergne: la motivation affichée par les troupes de Vern Cotter à l’orée d’une nouvelle saison. Tous semblent heureux de se retrouver après ces quelques semaines de vacances, comme nous le précise Franck Azéma, l’entraîneur des trois-quarts: "C'est plaisant de revoir tout le groupe et de constater qu'il y a de l'enthousiasme" ou encore le capitaine Aurélien Rougerie: "On a pris le temps d'évacuer cette fin de saison dernière très frustrante. Nous revoilà en selle pour une nouvelle aventure. C'est agréable de retrouver tout le monde, dont les nouveaux comme Damien (Chouly, N.D.LR.). La coupure a fait du bien. Personnellement j'en ai profité pour bien me reposer, profiter de ma famille et voyager un peu: Espagne, Pologne..."

Et s’il y en a un qui est content de refouler les pelouses de Michelin, il s’agit bien d'Anthony Floch. De retour de blessure, l’arrière de 29 ans voit enfin le bout du tunnel et possède l’appétit d’un Junior, lui qui a vécu une saison blanche lors du dernier exercice: "J'ai passé l'été dans un centre de rééducation où j'ai fait du bon boulot et je vois que ça paie. Je me sens bien physiquement, assez léger. Je n'ai pas trop douleurs, c'est la fin de cette vilaine blessure".

Le ballon en guise de consolance

Comme pour toutes les autres écuries du championnat, qui dit reprise dit préparation physique. Un travail de pré-saison indispensable mais qui ne ravit personne. Alors à Clermont, le staff a décidé de sortir les ballons dès le premier jour. Azéma s’explique: "Il faut déjà commencer à retrouver nos repères, nos lancements, nos annonces. Notre lexique en fait. On reste sur du ludique mais c'est important d'intégrer le ballon. N’oublions pas que les matchs de rugby se jouent avec ! Mais bien entendu, nous allons devoir varier les séances. Sur certaines d’entre-elles, le ballon disparaîtra. Je pense quand même que plus il est présent, plus les joueurs le touchent, plus ils développent d'aptitudes avec".

En tant qu’ailier, Julien Malzieu apprécie et partage ce point de vue: "Physiquement, les jours de reprise sont toujours compliqués. Après cinq semaines de vacances, on a bien récupéré mais généralement pas trop couru et là on revient s’entraîner sous la chaleur. Heureusement, les débuts de saison se font en jouant au ballon désormais. C'est ludique et plus facile à digérer. La pilule passe mieux que s'il fallait faire des aller-retours bêtes et méchants".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×