Patricio Albacete et William Servat - toulouse toulon - 9 juin 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Top 14

Albacete: "C'est incroyable"

Albacete: "C'est incroyable"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/06/2012 à 10:51 -
Par Rugbyrama - Le 10/06/2012 à 10:51
Le deuxième ligne de Toulouse, Patricio Albacete, s'est montré particulièrement heureux après le titre décroché face à Toulon (18-12). L'Argentin a notamment souligné la performance d'en décrocher deux de suite tout comme la prestation majuscule de la mêlée stadiste.
 

Quel est votre premier sentiment après cette victoire ?

Patricio ALBACETE: C'est énorme. Un titre, c'est toujours particulier. Alors pour gagner deux fois d'affilée, c'est tout simplement incroyable, surtout que nous avons traversé une période difficile après notre élimination en Coupe d'Europe. Mais ce groupe est vraiment formidable et il a su se retrouver.

Qu'est-ce que vous vous êtes dit avant la rencontre ?

P.A: Entre nous, on s'est dit qu'il ne fallait rien regretter, tout laisser sur le terrain pour que nous puissions nous regarder dans les yeux. Ce soir, je suis content car personne n'a failli à cet engagement. Surtout, je pense aux joueurs qui arrêtent. C'est la meilleure façon de leur dire au revoir.

Votre mêlée a été déterminante. Est-ce que vous vous attendiez à une telle domination ?

P.A: Nous savions que la mêlée serait la clé du match. Nous avions pu nous en apercevoir lors de notre défaite à Mayol. Ce jour-là, nous avions été ultra-dominés. On ne s'attendait vraiment pas à dominer autant.

Comment avez-vous travaillé la mêlée cette semaine pour prendre un tel avantage ?

P.A: Nous n'avons pas pu travailler car lors de notre seule séance de mêlée, notre machine s'est cassée. Nous avons eu peur car elle est tombée sur William Servat et Gurthro Steenkamp. William a été touché aux cervicales et Gurthro à un bras. A partir de là, nous avons travaillé la vitesse et lors des séances vidéos avec Yannick Bru. Mais je crois surtout que c'était un travail mental. Faire une séance de plus à ce moment-là de la saison n'aurait certainement rien changé sur le plan technique.

La composition du Stade toulousain a été différente de celle annoncée vendredi. Les joueurs connaissaient-ils ces changements ?

P.A: Nous, nous connaissions la composition. Après c'est la partie de Guy (rires). Je crois que c'est le boulot de l'entraîneur.