Ole Avei - Bordeaux-Bègles - Icon Sport
 
Top 14

Présentation : Bordeaux-Bègles

Présentation : Bordeaux-Bègles

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/08/2011 à 18:18 -
Par Rugbyrama - Le 10/08/2011 à 18:18
Moins de trois semaines avant la reprise du championnat, notre site vous propose un tour d'horizon des quartoze équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus cette saison. Ce lundi, zoom sur l'Union Bordeaux-Bègles, promue, et qui tentera tant bien que mal de sauver sa peau parmi l'élite.
 
Midi Olympique

Nom du club : Union Bordeaux-Bègles
Fondé en 1889.
Stade : Stade André-Moga (9 088 places).
Président : Laurent Marti.
Entraîneur : Marc Delpoux - Vincent Etcheto - Laurent Armand.
Classement 2010 : victoire en finale d'accession de Top 14.
Titres : 9 boucliers de Brennus
 
L'objectif : le maintien

Après une saison 2010-2011 qualifiée de "magique" par Marc Delpoux, le plus dur est maintenant à venir. Le Top 14, l'élite du rugby français, voilà le challenge qui se profile à l'horizon pour les Bordelais. Le maintien sera le maître mot pour le club girondin, plus petit budget du championnat. Après avoir surpris tout le monde lors des phases finales de Pro D2 l'an passé, les Bordelo-Béglais devront, une nouvelle fois, surprendre s'ils veulent passer une saison de plus au sein de l'élite. C'est tout le mal qu'on leur souhaite.

La star : Ole Avei

Le talonneur néo-zélandais va découvrir le Top 14 pour la première fois de sa carrière. Ce n'est que justice, a-t-on envie de dire, au vu des ses performances lors de ses sorties précédentes Pro D2. Joueur hyper mobile, explosif ballon en main, qui ne donne pas sa part au chien dans le combat, Avei a fait les beaux jours de l'Union l'année dernière. On espère qu'il saura réitérer les prestations de choix pour emmener ses coéquipiers vers l'objectif annoncé par le staff bordelais.

Le joueur à suivre : Bruce Reihana

Une star. Débarqué en provenance des Northampton Saints, l'arrière néo-zélandais sera très observé sur les bords de la Garonne. Auteur de plus de 1000 points en neuf saisons avec les Saints, nul doute que ses aptitudes dans les tirs aux buts seront précieuses pour les Bordelais. Sa capacité à remonter les ballons (même si à 35 ans, il n'a peut-être plus ses jambes de 20 ans) sera elle aussi mise à contribution. Reihana, sélectionné à deux reprises avec les All Blacks, était littéralement adulé de l'autre côté de la Manche. Reste maintenant à laisser la même trace dans le club girondin...

Le départ qui fait mal : Arthur Chollon

Si l'Union a su conserver ses joueurs majeurs et n'a pas enregistré de départ vraiment important (les joueurs présents sur la feuille de match de la finale d'accession sont encore là), l'exode du troisième ligne Arthur Chollon est notable. Blessé la saison dernière, ses apparitions dans le groupe bordelo-béglais ont été de plus en plus rares. Progressivement, il s'est éloigné du staff, qui n'a pas non plus cherché à le réintégrer. Enfant du club, international chez les moins de 20 ans, il quitte la Gironde à 22 ans et s'envole au Stade Français.

Mouvements :

Arrivées : Rofes (Montpellier) ; Delboulbès, Le Bourhis (Carcassonne) ; Toetu (Tarbes) ; Denêtre, Tisseau (Albi) ; Madaule (Narbonne) ; Reihana (Northampton, Angleterre) ; Houston (Queensland Reds, Australie) ; Forbes (Waikato, Nouvelle-Zélande), Brana (Toulon).

Départs : Badel (Colomiers) ; Bacquet (Langon) ; Montagnat, Bernard (Auch) ; O'Connor, Chollon (Stade Français) ; Vermis (Tyrosse) ; Gaultier, Gibouin (Périgueux) ; Jagr (Mont-de-Marsan) ; Chouquet (La Seyne-sur-Mer).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×