Nicolas Mas - Septembre 2010 - Perpignan - Icon Sport
 
Top 14

Mas : "Pas suffisamment lucides"

Mas : "Pas suffisamment lucides"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/09/2010 à 13:57 -
Par Rugbyrama - Le 06/09/2010 à 13:57
Perpignan, qui menait 20-0 à la mi-temps sur le terrain d'Agen dimanche, s'est étonnamment laissé remonter durant le second acte avant de concéder le match nul (23-23). Le capitaine Nicolas Mas, auteur d'une bonne entrée en jeu après la pause, estime que ses joueurs ont manqué de lucidité.
 

Quel est votre sentiment après ce match ?

Nicolas MAS : Nous sommes surtout déçus. Bien que nous ayons réussi à assurer le minimum syndical en ramenant un match nul, nous aurions très bien pu gagner ce match et nous rentrons à Perpignan avec des regrets. Mais il faut rester positif. Nous sortons d'une défaite contre Montpellier et d'un match pénible contre Biarritz, alors il fallait que nous sortions la tête de l'eau et que nous grappillions quelques points à droite ou à gauche. C'est fait. Nous avons seulement pris deux points mais c'est déjà ça. C'est juste dommage, compte tenu de la physionomie du match.

Que se passe-t-il en deuxième mi-temps, quand vous vous faites dépasser 23-20 alors que vous meniez 20-0 à la pause ?

N.M. : Tout s'enchaîne en fait. Nous avons un mauvais jeu au pied, nous peinons à nous sortir de notre camp et certaines décisions de l'arbitre sont limites... Je pense que Farid Sid marque son essai. M. Gauzins n'avait rien dit, c'est son arbitre de touche qui lui a signalé un prétendu en-avant... Si nous avions marqué cet essai, nous aurions sûrement gagné. Après, il ne faut pas se cacher derrière cela non plus. Nous n'avons pas été suffisamment lucides en deuxième mi-temps.

Vous semblez avoir beaucoup subi physiquement en deuxième période. Était-ce le cas ?

N.M. : Oui mais il y avait un peu de tout. Il s'agissait de notre troisième match en huit jours et beaucoup de joueurs avaient disputé les trois. Il y avait des jeunes, beaucoup de blessés. Maintenant, il faut bien se reposer pour aborder dans les meilleures conditions la réception de Bourgoin samedi. Nous n'aurons pas le droit à l'erreur.

Le verre est donc plutôt à moitié plein pour Perpignan à l'issue de ce match nul ?

N.M. : Bien sûr. Il faut le voir comme ça et ne surtout pas se laisser abattre. Nous avons ramené deux points, c'est mieux que rien. Nous allons maintenant souffler un peu pour repartir du bon pied.

Retrouvez dans Midi Olympique ce lundi le compte rendu ainsi que tous les déclarations du match entre Agen et Perpignan.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×