Gerhard Vosloo - 25.09.2010 - Brive - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Brive : La trouille au ventre

Brive : La trouille au ventre

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/12/2010 à 19:04 -
Par Rugbyrama - Le 03/12/2010 à 19:04
Rencontre sous haute tension, ce samedi en Corrèze, entre les Brivistes, douzièmes mais en sérieux manque de confiance, et les Agenais, treizièmes et sur une spirale positive. La course au maintien va grandement dépendre de ce choc du bas de tableau. Amédée-Domenech en tremble déjà...

A treize journées du baisser de rideau du championnat, qualifier une rencontre de capitale dans la course au maintien peut sembler prématuré. Et pourtant, le dénouement de l'affrontement entre Brive et Agen, samedi en Corrèze, va grandement influer sur la physionomie de la deuxième partie du classement.

Un mois après leur débacle à Montpellier (35-9) et surtout quatre-vingt-cinq jours après leur dernière victoire à Paris, les Coujous - douzièmes avec seulement quatre points d'avance sur le SUALG, treizième - doivent impérativement s'imposer à domicile pour s'extirper de leur marécage de doutes et des eaux troubles. Ugo Mola, désormais orphelin de Christophe Laussucq, évincé pendant la trêve, active ainsi le plan d'urgence : "La trêve a permis de se vider la tête et de faire retomber la pression même si cela ne doit pas masquer l'obligation de victoire sur Agen, déclare-t-il, en toute lucidité, dans Midi Olympique, ce vendredi. Chacun est conscient de l'importance du match mais il serait dommage d'avoir un supplément de motivation uniquement car le club est en danger."

Manque de maîtrise

Dans cette quête de rédemption, l'entraîneur en chef du CABCL attend de ses protégés une concentration et une rigueur irréprochables. Car voilà le talon d'Achille de cette formation pourtant composée d'éléments talentueux, notamment en troisième ligne : "C'est dans les instants décisifs que le collectif manque de sens pragmatique et stratégique, donc de réalisme. Et il y a toujours un mec, qui, individuellement, sort du cadre". Du côté des Agenais, le baromètre de la confiance a, en revanche, rarement atteint un tel niveau. Après deux victoires références devant La Rochelle (29-14), concurrent direct, et le Racing-Metro (21-20), un des ténors de l'élite, les Lot-et-Garonnais se présentent sans complexes à Amédée-Domenech.

Valentin Courrent et ses coéquipiers entendent donc enfin démontrer leurs qualités à l'extérieur où ils ont récolté, pour le moment, un seul point de bonus : "On n'a pas beaucoup d'occasion de marquer, il nous faut donc être efficaces, livre l'ouvreur dans Midi Olympique. Mais en premier lieu, il sera obligatoire de s'appliquer en défense. C'est le point négatif majeur de ce début de saison". Derrière la modestie de façade, les Agenais ne peuvent se voiler la face : ce déplacement en Corrèze représente une belle opportunité de tout relancer dans la course au maintien.

Retrouvez ce vendredi dans Midi Olympique une interview vérité de l'entraîneur briviste Ugo Mola et un éclairage sur le SUALG avec Valentin Courrent.