linde frier bayonne bourgoin 2010 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

La 5e journée en questions

La 5e journée en questions

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 03/09/2010 à 18:05 -
Par Rugbyrama - Le 03/09/2010 à 18:05
Quelles sont les statistiques de l'ouvreur du Racing Jonathan Wisniewski ? Qui peut se retrouver leader du Top 14 après cette 5e journée ? Est-il possible que l'Usap bascule dans la zone rouge ? Retrouvez, en quelques questions, tous les enjeux de cette 5e journée de Top 14, disputée ce dimanche.
 

Perpignan peut-il être relégable ?

Oui, le champion de France 2009 et finaliste du dernier Top 14 peut se retrouver en position de relégable à l’issue de la 5e journée de championnat, en cas de défaite à Agen. Il faut dire que les Catalans, malgré leur succès contre Biarritz mercredi, vivent un début de saison compliqué. Avant toute chose, le staff perpignanais doit faire face à une hécatombe de blessures (pas moins de 17 joueurs absents lors de la défaite à domicile contre Montpellier). Et le sort semble s’abattre sur l’Usap puisque David Marty, victime d’une déchirure à la cuisse, a rejoint les rangs de l’infirmerie. Alors les Agenais tenteront d’en profiter pour s’offrir une deuxième victoire à domicile de rang. Car s’ils s’inclinent, eux ont de grandes chances de rester dans la zone rouge.

La Rochelle a-t-il les moyens de rivaliser à Toulouse ?

Bien sûr, au vu de leur début de saison, la réponse pourrait être positive. En effet, jusqu’à présent, les Maritimes constituent l’une des bonnes surprises du Top 14. A leurs succès sur Castres et Bourgoin, ils ont ajouté une défaite honorable sur la pelouse du Stade français et un revers contre Toulon essentiellement dû au manque de réussite de leurs buteurs qui ont laissé filer quinze points au pied. Sauf que ce déplacement à Toulouse s’annonce périlleux puisque le staff rochelais devrait être privé de plusieurs de ses éléments clé. En effet, Combezou, McGowan, Leupolu, Carmignani ou Boboul se sont blessés contre le RCT. De plus, avec un troisième match en une semaine, les entraîneurs pourraient être tentés de faire tourner leur effectif, sachant que le club n’a pas la même profondeur de banc de son adversaire. Dans ce contexte, difficile à croire que l’ASR ait fait de cette rencontre une priorité, surtout que les champions d’Europe chercheront à effacer la déception de leur courte défaite à Montpellier.

Combien d’équipes peuvent être leader du Top 14 ?

Certes, nous n’en sommes qu’à la 5e journée, mais tout de même… Pas moins de huit équipes prétendent au fauteuil de leader dimanche soir. Alors, que Toulon (8e avec 10 points) se retrouve dans ce fauteuil relèverait d’un concours de circonstances incroyable. Les Varois doivent en tout cas s’imposer avec le bonus offensif à Brive et espérer un faux pas de la plupart de ses concurrents directs. En revanche, Toulouse (5e avec 11 points) a une belle carte à jouer en recevant une équipe rochelaise diminuée. Les actuels leaders, à savoir le Stade français, Bayonne et Montpellier (13 points) se déplacent tous les trois, respectivement à Biarritz, Bourgoin et à Clermont. Une équipe clermontoise qui peut, en cas de succès, intégrer le peloton de tête. Enfin, le futur premier est peut-être à trouver dans le duel entre Castres (7e avec 10 points) et le Racing-Metro (4e avec 12 points). La course est plus que jamais ouverte…

Où s’arrêtera Jonathan Wisniewski ?

Les statistiques de l’ouvreur du Racing-Metro sont tout simplement phénoménales depuis le début de saison. Jugez plutôt : quatre matchs pour 71 points au compteur, soit une moyenne de 18 points par rencontre ! A noter qu’il a déjà obtenu 11 étoiles sur 12 possibles au classement des étoiles de Midi Olympique. S’il continue sur ce rythme, il pourrait battre tous les records. Il est ainsi sur une base de 461 points à la fin de l’exercice. Quand on sait que le meilleur total des dix dernières années appartient à Brock James, avec 377 points inscrits en 2006-2007, cela situe les performances actuelles du joueur francilien. Il pourra en tout cas se mesurer à l’un des maîtres en matière de réussite au pied ce dimanche, en la personne de Romain Teulet, qui, il y a une semaine, est devenu le premier à passer la barre des 2000 points marqués sous le même maillot. Seulement voilà… Lors de ce Castres-Racing, Wisniewski pourrait débuter sur le banc puisque Juan Martin Hernandez est pressenti pour être titularisé en numéro dix. Car on l’oublierait presque en observant ses statistiques pharaoniques, mais Jonathan Wisniewski est tout de même soumis à la concurrence d’un mes meilleurs spécialistes au monde à son poste !