Napolioni NALAGA Clermont Top 14 - Icon Sport
 
Top 14

Clermont rompt le contrat de Nalaga

Clermont rompt le contrat de Nalaga

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/03/2011 à 11:16 -
Par Rugbyrama - Le 23/03/2011 à 11:16
Napolioni Nalaga ne jouera plus pour Clermont. D'un commun accord, le club et le Fidjien ont décidé de mettre un terme au contrat qui courait jusqu'en 2012. L'ailier fantasque a rencontré chez lui Neil McIlroy, le manager sportif, pour lui signifier qu'il n'était pas prêt à rejouer au rugby.
 

L'histoire d'amour entre Napolioni Nalaga et le club de Clermont est bel et bien terminée. Le dernier champion de France a rompu le contrat qui le liait avec son ailier, comme l'ASMCA l'a confirmé sur son site internet. Le joueur n'est jamais revenu de son voyage aux îles Fidji datant de décembre dernier. Le Fidjien, qui a inscrit 61 essais (51 en Top 14 et 10 en H Cup) pour l'ASM, devait se marier pendant la trêve hivernale avant de revenir jouer au rugby à Clermont au mois de janvier. Mais un accident de voiture de sa future épouse en a décidé autrement. Napolioni Nalaga est terré chez lui et souffrirait d'une profonde déprime. Le club auvergnat, sans nouvelles depuis plusieurs semaines, a envoyé son manager sportif Neil McIlroy pour tenter de convaincre le meilleur marqueur d'essais de la saison 2008-2009 de revenir au bercail. Peine perdue.

Lhermet : " Il n'y avait pas d'autre solution "

Le vice-président Jean-Marc Lhermet a tranché. Il a rompu le contrat avec Napolioni Nalaga. "Nous sommes arrivés au bout du chemin. Nous avons entrepris tout ce que nous pouvions pour recoller les morceaux mais je crois que rien n’aurait permis le retour de Napolioni en Auvergne, explique le dirigeant auvergnat sur le site officiel du club. C’est le genre de situation profondément frustrante où du jour au lendemain, on ne contrôle plus rien et où la situation nous échappe. Nous sommes déçus d’en arriver là, mais il n’y avait pas d’autre solution." Le trois-quarts aile, auteur de 4 essais en 12 rencontres cette saison, a donc choisi de s'éterniser à la maison.

Jean-Marc Lhermet s'est montré profondément marqué par cette décision. Il n'exclut pas un retour de son poulain d'ici à quelques années, une fois la dépression passée. "Le dénouement de cette histoire est une grosse déception, pour tout le monde ici, et laissera pour toujours un sentiment d’inachevé ! Nous allons continuer d’aider Nap’s s’il en éprouve le besoin et garder contact avec lui. J’espère sincèrement qu’il arrivera à se sortir de ses problèmes et qu’il retrouvera l’envie de jouer à nouveau au rugby. Si tel est le cas, pourquoi ne pas imaginer le revoir par ici dans quelques saisons ?" Clermont ne devrait pas engager de remplaçant jusqu'à la fin de la saison. Le dernier champion de France s'active en coulisses pour lui trouver un successeur aussi décisif en vue de l'année prochaine. Une mission qui va s'avérer difficile.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×