Top 14

Montauban dans les clous

Suite de notre bilan club par club du Top 14. Annoncés à la dérive avant le début de la saison, les Montalbanais ont réalisé un début de saison intéressant. Leur bilan est quasiment identique à celui de la saison passée à la même époque. Le MTG XV a su se relever du départ de ses entraîneurs.

 
Montauban dans les clous - Rugby - Top 14 Icon Sport
 

OU EN SONT-ILS ?

Après deux défaites lors des deux premières journées, Montauban, actuellement dixième, a su relever la tête en remportant trois matchs consécutifs avant de concéder un match nul face à Castres. Une belle série qui a permis à la formation Tarn-et-Garonnaise de se replacer dans le milieu du tableau. Malgré une baisse de régime (trois défaites consécutive face à Perpignan, Bourgoin et le Racing), les Montalbanais ont surtout démontrer qu'ils pouvaient venir à bout de n'importe quelle équipe. Le Stade français, sur sa pelouse de Jean-Bouin, en a fait les frais (35-40) au terme d'un match splendide. Plus récemment, c'est Biarritz, alors en pleine confiance, qui s'est pris les pieds dans la pelouse de Sapiac (14-5). Des résultats encourageants pour la suite de la saison.

LE TOP

L'état d'esprit de cette équipe est à mettre en exergue. Alors que l'on pensait le MTG XV au bord du gouffre après une intersaison marquée par le départ des entraîneurs et de plusieurs cadres, les joueurs tarn-et-garonnais ont su se remobiliser pour prouver qu'ils avaient toujours leur place dans ce Top 14. Certains ont pris une nouvelle dimension dans ce collectif à l'image du troisième ligne Antoine Battut alors que le recrutement d'un joueur comme Emmanuel Etien se révèle judicieux.

LE FLOP

Montauban n'a pas fait les choses à moitié pour remplacer Yoan Audrin en recrutant Andrew Henderson. Cet international écossais âgé de 29 ans compte 49 sélections pour le XV du chardon et pourtant il ne s'est toujours pas imposé comme un cadre du MTG XV. Jean-Philippe Viard et Rida Jahouer sont encore les titulaires au centre de l'attaque montalbanaise.

LES CHIFFRES CLES

3. C'est le nombre de points de retard de Montauban par rapport à la saison dernière après douze journées. Cette année, les Montalbanais comptent 25 points contre 28. Pourtant le bilan est strictement identique avec cinq victoires, un match nul et six défaites. La différence se fait donc au nombre de points de bonus acquis.

7. C'est la position de Cédric Rosalen au classement des réalisateurs. Premier cannonier du club, il a inscrit 84 points, soit une moyenne de 9,3 points par match.

78,26. C'est le taux de réussite des buteurs montalbanais lors des matchs à l'extérieur. Un score assez exceptionnel qui permet au club tarn-et-garonnais d'être la meilleure équipe de France à l'extérieur dans l'exercice des tirs au but. A domicile, les buteurs sont moins en réussite (64,52%) et l'équipe se classe 4e.

L'AVENIR

Montauban nous a appris à être méfiants en terme de pronostics (victoire à Paris, défaite à domicile face à Bourgoin) mais les prochaines journées seront déterminantes pour la suite de la saison. En effet, le calendrier n'est pas clément avec les joueurs de Marc Raynaud et Sébastien Calvet. Lors des sept prochaines journées, les Tarn-et-Garonnais se déplaceront à cinq reprises (Bayonne, Toulouse, Castres, Toulon et Brive) et ils devront recevoir Clermont et le Stade français. Attention à la reprise.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |