Top 14

MHR: un bonus bienvenu

Montpellier s'est facilement imposé face à Albi sur le score de 62 à 17 et marque son premier point de bonus offensif de la saison avec neuf essais à la clé. Les Héraultais quittent la zone rouge avant les deux dernières journées du championnat qui s'annoncent longues pour les Albigeois.

 
MHR: un bonus bienvenu - Rugby - Top 14 Icon Sport
 

Pari gagnant pour le staff technique de Montpellier qui avait choisi de faire l'impasse la semaine dernière à Clermont, en envoyant une équipe remaniée, afin de préparer les trois dernières rencontres du Top 14. Une fin de saison présentée comme une véritable phase finale face à des concurrents direct pour le maintien. Grand bien lui en a pris, puisque les Héraultais ont même empoché leur premier bonus offensif de la saison, ce samedi face à la lanterne rouge Albi. Et de quelle manière ! Pas moins de neuf essais et plus de 60 points inscrits, pour ce qui constitue la deuxième plus importante victoire dans l'histoire du club en Top 14.

Un score rendu possible par une entame de match quasi-parfaite. Benjamin Thiery ouvrait en effet le bal dès la première minute, en profitant de l'apathie générale des Tarnais. Il était rapidement imité par l'autre ailier, Thierry Brana (5e), avant que Mamuka Gorgodze (14e) puis Federico Todeschini (19e) ne finissent d'assommer des Albigeois visiblement démobilisés, et trop peu agressifs en défense. Sans être particulièrement sensationnels, les Montpelliérains assuraient ainsi l'essentiel, tout en régalant le public du stade Yves-du-Manoir.

Mais ils allaient confirmer les craintes de leur entraîneur en se relâchant avant la pause. Il n'en fallait pas plus aux visiteurs pour se relancer grâce à un essai de Saula Radidi (28e) puis une pénalité de Frédéric Manca (38e). Si bien qu'à la pause, le score de 27-10 pouvait laisser quelques espoirs aux coéquipiers de Vincent Clément.

Trinh-Duc en mode international

Espoirs de courte durée. Un homme allait sonner la charge héraultaise dès le retour des vestiaires. François Trinh-Duc, impérial et impliqué sur la majorité des essais de son équipe, concluait lui-même une action de 80 mètres pour remettre les siens sur les rails (42e). Le coup de trop pour les Albigeois, qui allaient dès lors lâcher définitivement. Sébastien Petit (45e) puis Mamuka Gorgodze (54e), omniprésent lui aussi, en profitaient, répondant au sursaut d'orgueil de Sébastien Pagès (52e). Et Federico Todeschini, après deux tentatives de rodage, ne se privait pas d'enfiler les transformations. Les entraîneurs locaux pouvaient alors procéder à un vaste coaching, qui ne coupait pas l'élan de leur équipe malgré une période de flottement à l'heure de jeu. François Trinh-Duc pour le doublé (65e), puis Jean Mathieu Alcalde (75e) concluaient ainsi la marque.

Le MHRC ne veut pas se fier à la rétrogradation administrative de Montauban. Comme ils l'ont démontré ce samedi, les Héraultais sont biens décidés à se maintenir sportivement pour éviter tout désagrément. Et viennent de faire un pas important en ce sens. Leur victoire est d'autant plus bonifiée que ses trois adversaires directs, Bayonne, Montauban et Bourgoin, se sont tous lourdement inclinés lors de cette 24e journée. Voilà les protégés du président Perez dixièmes, avec quatre points d'avance sur l'Aviron et deux sur ses autres poursuivants, qu'il affrontera lors de deux dernières journées de ce Top 14. Quant aux Albigeois, déjà relégués, ils doivent décidément trouver cette fin de saison très longue.

Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |