Clermont Jaude - AFP
 
Article
commentaires
Top 14

La folie Clermont !

La folie Clermont !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/05/2010 à 00:19 -
Par Rugbyrama - Le 31/05/2010 à 00:19
Les Clermontois, nouveaux champions de France, sont arrivés à Clermont dimanche en fin de journée et ils ont présenté le Bouclier de Brennus à une foule immense rassemblée place de Jaude depuis plusieurs heures. Tous voulaient voir le fameux bout de bois et célébrer les héros de l'ASMCA.

C'est du jamais vu. Ils étaient 60 000 place de Jaude, au centre ville de Clermont, lorsque Aurélien Rougerie et Vern Cotter brandirent le Bouclier de Brennus, ce dimanche. Soit deux fois plus que les Perpignanais au Castillet l'an passé ! "Il y avait tellement de temps que nous l'attendions ce foutu bout de bois, nous confesse André, 78 ans, dont vingt passés dans les travées du Parc des Sports Marcel Michelin à ronger son frein. Ca va être de la folie cette semaine en ville. Les gens vont dormir une heure par nuit ! Quant à moi, je peux désormais mourir tranquille. J'ai d'ores et déjà prévenu ma femme..." Le grand frisson a désormais un nom.

Face à la foule immense, hallucinante même, le pilier international Thomas Domingo nous confiait d'ailleurs, la larme à l'oeil que ce bonheur dépassait de très loin la joie consécutive au Grand Chelem 2010, auquel il avait participé avec Julien Bonnaire, Julien Malzieu, Julien Pierre et Morgan Parra. Et que dire des paroles de Marius Joubert, quarante sélections avec les Springboks d'Afrique du Sud ? "J'ai gagné le Tri Nations avec les Boks. J'ai participé à une Coupe du monde. Mais ce que je vois là dépasse l'entendement. Il n'y a qu'en France que ce genre de choses est imaginable. J'irai même plus loin. Il n'y a qu'en Auvergne que le rugby peut conduire à une telle joie, une telle folie."

Quant à Joe Schmidt, l'adjoint de Vern Cotter, il quittera définitivement le Massif Central dans trois jours. Direction Dublin, où on lui a confié l'une des plus grosses cylindrées d'Europe, le Leinster de Brian O'Driscoll et John Sexton : "Mais comment revivre ce que j'ai connu ici, avec tous ces gens ? C'est totalement dingue. Il n'y a pas de mots pour décrire ce qui se passe à Clermont ce dimanche soir. Nos supporters sont les meilleurs de France. On en a désormais la preuve."