Top 14

Albi, une page se tourne

En s'inclinant face à Toulouse, Albi a tiré un trait sur le Top 14. Entre déception et réalisme, les Tarnais entendent préparer leur avenir. Le SCA doit faire sa révolution, s'inscrire dans un projet d'avenir. Cette fois, il peut se donner le temps de la reconstruction.

 
Albi, une page se tourne - Rugby - Top 14 Icon Sport
 

Jeudi soir, le vestiaire albigeois est longtemps resté silencieux, assommé par la défaite concédée face au Stade toulousain (6-24). Enième défaite à domicile qui scelle le destin des Jaune et Noir. Retour en Pro D2. L'évidence s'impose. Comme un symbole, la page se tourne face au prestigieux voisin toulousain, sans qu'il n'y ait rien à redire, évidemment. Du coup, et parce que l'issue s'était dessinée depuis longtemps déjà, le choc a été moins rude dans le camp albigeois. Pas de fatalisme, ni de résignation. Du réalisme, simplement. Après les traditionnels mots de Béchu, les acteurs n'ont pas traîné aux vestiaires, désireux d'oublier la claque reçue, accompagnée d'un sentiment d'impuissance. "Cette équipe de Toulouse finit par t'user, c'est dur." avouait Pierre Saby. A ses côtés, Michel Denêtre ajoutait : "Il n'y a pas grand chose à dire, cette équipe maîtrise mieux le jeu de mouvement. Elle est bien meilleure. Cela relativise notre déception." Bastien Marut, qui fêtait sa première titularisation, témoignait encore : "On a beau tout donner, c'est très compliqué face à une telle opposition. Mais la relégation ne se joue pas sur ce match."

Une révolution à mener

Albi a un pied en Pro D2, voire deux. Seul un miracle pourrait inverser la tendance. Impensable. Pour gagner du temps, les dirigeants vont très vite préparer l'avenir. La réflexion est engagée sur "les raisons de l'échec qui ont déjà été pointées" selon Béchu. Parce qu'il n'est pas seulement humain. Le SCA doit faire sa révolution afin de coller davantage à la réalité du rugby pro. Le staff doit être élargi, notamment en terme de préparation physique et de suivi médical. Les infrastructures doivent également évoluer pour offrir une vraie salle de musculation, de l'eau chaude dans les vestiaires visiteurs (ce qui ne fut pas le cas pour les Toulousains), un terrain d'entraînement qui ne sera pas partagé avec tout le monde et une pelouse digne de l'élite... La mairie albigeoise ne peut pas continuer d'ignorer la vitrine qu'est le SCA (la subvention municipale est parmi les plus faibles du Top 14 et du Pro D2 réunis).

Garder la tête haute

Retour au présent. Face au Stade toulousain, les Albigeois sont sortis du cadre stratégique déterminé. Ils ont surtout subi leur propre jeu au pied qui fut bien trop imprécis pour gêner l'adversaire. Kevin Boulogne : "Les consignes étaient bonnes mais avec ce jeu au pied qui n'était pas performant, on ne savait plus s'il fallait attaquer ou taper..." Résultat, Albi s'est noyé. Résultat, Albi a fait briller Toulouse. La fin de saison sera d'évidence compliquée. Pourtant, personne ne veut lâcher. Denêtre : "On va se battre pour la 13e place, on ne sait jamais..." Boulogne, lui, ne se fait plus d'illusion : "A part s'il y a deux relégués financiers, on est en ProD2 c'est acquis. On terminera quatorzième. Ça n'empêche pas que l'on va tout jouer à fond jusqu'à la fin de saison. Nous voulons terminer la tête haute." Un sentiment partagé par Benjamin Lapeyre et Pierre Correia. "On va continuer à se battre comme on le fait pour accrocher encore quelques équipes. Il faut bien terminer afin de ne pas avoir de regrets."

Si le SCA est promis à la Pro D2, l'avenir du groupe est incertain. Il se dessinera dans les semaines à venir, en profitant de l'exposition offerte par l'élite. Pour quelques-uns, il est question de rebondir en Top 14. Pour la majorité, il conviendra d'attendre d'en savoir plus sur le projet du club pour être fixé.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |