Takudzwa NGWENYA Biarritz Brive Top 14 - Icon Sport
 
Top 14


Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 18/02/2010 à 17:27
Déjà battus à deux reprises sur leur terrain cette saison, les Biarrots, privés de leurs cadres, doivent l'emporter face à Brive pour espérer se qualifier.
 

L’ENJEU

Gagner. Biarritz ne pense qu'à ça, gagner. Qu'importe la manière, tant recherchée, en recevant les Brivistes, les Basques n'ont qu'un objectif en tête : la victoire. Pour espérer croire en ses chances de qualification européenne mais également pour continuer d'espérer s'inviter dans la course aux barrages (qualificatifs pour la phase finale du Top 14), le BOPB doit s'imposer. Mathématiquement, un troisième revers à domicile (après Castres, 12-24, et le Racing-Métro, 20-23) ne mettrait pas un terme aux ambitions biarrotes. N'empêche, il compliquerait largement la tâche des partenaires de Jérôme Thion. "Il faudrait gagner à Toulon ou à Perpignan", soulignait cette semaine Laurent Rodriguez qui mesure l'ampleur d'un tel challenge. Qui sait encore qu'un revers face aux Brivistes signifierait la fin des espoirs Biarrots en championnat. Seule la H-Cup pourrait alors sauver la saison des Rouge et Blanc. Dos au mur, ils avaient réussi l'an dernier un sans faute dans le sprint final. Le problème est que les Brivistes, qui surfent sur les succès en Top 14 depuis le début de l'année 2010, ambitionnent eux-aussi la victoire afin de revenir dans les six premiers. Le match idéal pour lancer le sprint final ? Vrai pour le vainqueur... Le vaincu, s'il est Biarrot, se retrouvera dans le rouge.

L’EQUIPE

Avec Yachvili, Traille, Lund et Barcella blessés, plus Harinordoquy privé de match, après avoir joué contre l’Irlande samedi dernier, en vertu du règlement pour les internationaux, le BOBP est bien loin de posséder tous ses atouts. Mignardi et Erinle seront associés au centre. La troisième ligne Alexandre-Faure-Guyot sera inédite. A noter que Vahafolau et August débuteront sur le banc.

LA STAT

1.- Sans ses tauliers, Biarritz n'a pas son efficacité habituelle. Les statistiques le prouvent, qui témoignent de l'importance du "cinq majeur" basque. Dès qu'ils furent amputés d'au moins trois joueurs cadres, les Biarrots se sont inclinés (six défaites cette saison). Seul le déplacement à Clermont fut négocié en position défavorable en terme d'effectif. A l'époque, Biarritz courait déjà après la victoire pour stopper une spirale négative.

E.M.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×