DPPI
 
Article
commentaires
Top 14

Dax, objectif bonus?

Dax, objectif bonus?

Par Eurosport
Dans cet article
Par Eurosport - Le 09/02/2007 à 02:01
Le promu landais, soulagé par sa victoire face à Bourgoin, n'aura aucune pression à Biarritz. Juste l'espoir de ramener quelque chose…

Dax respire un peu mieux depuis sa victoire à domicile contre Bourgoin la semaine dernière. Une énorme bouffée d'oxygène qui a permis à l'USD de distancer la lanterne rouge, Auch, tout en se rapprochant du peloton des non-relégables. Du coup, la préparation de ce quasi-derby face à Biarritz s'est déroulée dans une atmosphère plus sereine. D'autant que les Landais, à l'exception du match d'ouverture de la saison à Bayonne (défaite 27-0), n'ont jamais été complètement dépassés à l'extérieur. Lors de leurs trois derniers déplacements, à Paris, Albi et Montauban, ils se sont certes inclinés à trois reprises, mais en ramenant systématiquement le point du bonus défensif.

Ils signeraient sans doute pour un dénouement identique à Aguilera... Aguilera, terre chargé de symboles pour celui qui sera à l'évidence la figure marquante de la rencontre, émotionnellement parlant au moins. Thomas Lièvremont retourne à Biarritz, qu'il a quitté cet été, mais où il a connu tant de moments de gloire ces dernières années. "C'est un moment à part , a-t-il avoué dans Midi Olympique cette semaine. Je n'ai aucune revanche à prendre, rien à prouver, c'est uniquement une sensation de plaisir que je rechercherai".

Toute son équipe tentera de s'inspirer de son exemple, car encore une fois, l'essentiel a été fait la semaine passée, comme le rappelle Lièvremont. "Nous n'avons rien à gagner, ni rien à perdre. L'important était de l'emporter face à Bourgoin et la réception de Castres sera capitale la semaine prochaine. Il faut simplement que nous ne soyons pas ridicules, que nous ne prenions pas 60 points." D'autant que les Dacquois ont quelques soucis d'effectif, avec l'absence des internationaux Brugnaut (FRA) et Giorgadze (GEO), et d'une infirmerie bien remplie (Guillaume et Olivier August, Tournier, Caillet devant, Pezet, Diaz, Hiriart et Vignau-Tuquet derrière).