Midi Olympique
 
Article
commentaires
Top 14

Auch doit réagir

Auch doit réagir

Par Eurosport
Dans cet article
Par Eurosport - Le 02/02/2007 à 14:13
L'heure est grave pour Auch. Avec une seule victoire au compteur, le club gersois est déjà dos au mur face à Bayonne lors de la 8e journée.

A la suite d'un sa victoire très encourageante face à Montauban, Auch, handicapé par un calendrier dantesque avec les réceptions de Biarritz et Toulouse et un déplacement à Clermont, a plongé encore un peu plus au classement en concédant trois défaites avec un seul point de bonus défensif. Désormais repoussé à 6 points des premiers non-relégables, le club gersois a conscience de ne déjà plus avoir droit à l'erreur pour espérer garder sa place parmi l'élite, notamment face à un des concurrents directs au maintien.

Malgré un parcours aux allures de cauchemar depuis le début de la saison, en raison notamment d'une attaque famélique, Auch, conforté par des résultats encourageants en Challenge européen, n'a aucune intention de se présenter en victime expiatoire face à Bayonne. Les hommes de Broncan paient assurément un manque d'expérience évident et espère pouvoir redresser la barre dans le sillage du demi-d'ouverture sud-africain Naas Olivier, venu des Stormers en Super 14.

Champion de Pro D2 en 2004 en s'imposant sur la pelouse de Bayonne, Auch garde un bon souvenir du stade Jeau-Dauger. La lanterne rouge du Top 14 se rend cependant au Pays Basque largement perturbé par les accusations de racisme qui ont touché son capitaine Raphaël Bastide face à Toulouse lors de la dernière journée. Traumatisé par ces attaques, l'ailier gersois, qui souffre en outre d'un sérieux traumatisme nasal à la suite d'un choc avec un de ses coéquipiers, ne s'est pas entraîné de la semaine et a même songé un temps à raccrocher les crampons. D'autre part, le pilier Grégory Menkarska, qui souffre d'un genou, est incertain, mais devrait faire partie du groupe.

------------------------- STATISTIQUES ------------------------------

Attaque: 14e (73 points)
Défense: 14e (149 points)
Meilleur réalisateur: Frédéric Couzier (44 points)
Meilleur buteur: Frédéric Couzier (44 points)
Meilleur marqueur: Raphaël Bastide, Patrick Bosque, Benoît Albert (1 essai)