Top 14

Au plaisir de Castres

Enthousiastes et généreux, les Castrais ont laminé Brive (41-10). Grâce à cette victoire bonifiée, le CO s'installe à la 5e place du classement, devant Brive.

 
Au plaisir de Castres - Rugby - Top 14DPPI
 

Vainqueur 41-10 (cinq essais à un), Castres, en marquant le bonus offensif face à Brive, prive Clermont de son billet officiel pour les demi-finales. Le comble de l"histoire, c"est que c"est Gerahld Vosloo, futur Briviste, qui a marqué peu avant l"heure de jeu le quatrième essai tarnais, synonyme d"un match à cinq points. Mais surtout, Castres pointe désormais à six petites longueurs de Perpignan, actuel quatrième. La fin de saison n"est vraiment pas terminée pour les Tarnais qui ont longtemps flirté avec la zone relégable en début de saison.

Pour leur troisième match de la semaine, les Castrais, privés à la dernière minute de Lionel Nallet victime d'une contracture, semblaient regorger d'énergie et de rythme devant une équipe briviste fortement remaniée en raison des nombreuses absences sur blessure. Après s'être offert Clermont, avoir chuté devant Toulouse, les Tarnais ont encore fait le spectacle et le jeu à Pierre-Antoine.

Brive en danger

Avec un premier quart d'heure plutôt morne, les acteurs de cette rencontre ont subitement augmenté le rythme et la pression. Surtout, avec des armes offensives tranchantes comme Kefu, Vosloo ou encore Tekori, les Tarnais ont proposé des enchaînements très intéressants avec passes après contact ou juste avant. Résultat en fin de première période, le tableau d'affichage paniquait pour passer d'un bon 3-3 de l'ancienne école à un 27-10 avec un total de 4 essais (trois pour le CO et un pour Brive)!

Ce qui a désamorcé la tension ? Une poussée. Une poussée énorme du pack tarnais sur une mêlée ordinaire de Brive à l'entrée des 22 corréziens (25e). Résultat un ballon de récupération qui filait à l'aile pour le premier essai de Bourret. L'ailier tarnais allait réaliser un doublé en venant opportunément au soutien de Kefu (32e). "Ils étaient venus pour nous obliger à nous déplacer, a nalysait pendant la rencontre Alain Gaillard au micro de Canal+, mais nous n'avions pas envie de ça. Nous n'étions vraiment pas bien physiquement du fait de l'enchaînement des matchs. Nous avions arrêté un plan de jeu. Les joueurs ont essayé de s'y tenir, mais là ils font avec ce qu'ils ont au plus profond de leurs tripes."

L'hommage est grand. Brive, qui était venu pour essayer de profiter de la fatigue des Tarnais, repart bredouille, victime d'une équipe à grande âme et grande humilité. Les Corréziens retombent à une dangereuse douzième place et devront batailler dur jusqu'à la fin de la saison. Et pour tout dire, avec onze joueurs du match de mercredi reconduits en tant que titulaires, le CO a montré un visage intelligent avec plein d'opportunisme et d'alternance. Mais aussi de polyvalence, à l'image du troisième essai tarnais marqué par Lagardère sur un contre de 75m en position d'ailier. Souvent la fatigue nuit à la lucidité, là, il semble bien qu'au contraire, elle l'ait complètement servie.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |