Fabien BARCELLA - France - Afrique du Sud - Test Match - Icon Sport
 
Article
commentaires
Test Match

Avants : Une ossature connue

Avants : Une ossature connue

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/06/2010 à 15:24 -
Par Rugbyrama - Le 07/06/2010 à 15:24
Si les interrogations sont encore nombreuses chez les trois-quarts, le paquet d'avants tricolore, qui s'impose depuis un an comme une référence au niveau mondial, peut s'appuyer sur une ossature déjà bien en place. Les dernières places à prendre pour la prochaine Coupe du monde seront très chères.

Troisième ligne centre :

Les sélectionnés :

Louis Picamoles, absent lors du dernier Tournoi des 6 Nations, effectue son retour en Bleu à l'occasion de cette tournée en Afrique du Sud et en Argentine. Le Toulousain doit profiter de l'absence, sur blessure, d'Imanol Harinordoquy, pour démontrer qu'il peut s'imposer comme une alternative sérieuse. Il devra néanmoins se méfier de la concurrence du Clermontois Julien Bonnaire qui a pris une autre dimension lors du dernier grand chelem. Le nouveau champion de France a impressionné Marc Lièvremont par sa régularité et semble déjà avoir acquis son billet pour la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Florian Faure et Damien Chouly, retenus avec France A, sont très loin derrière.

Les autres :

Imanol Harinordoquy est le grand absent de cette tournée d'été. Il a dû déclarer forfait en raison d'une blessure aux côtes qui l'a handicapé en fin de saison. Même si cela paraît improbable, Marc Lièvremont avait déclaré que parmi les joueurs étrangers sélectionnables avec les Bleus, seul le Briviste Antonie Claassen était susceptible de l'intéresser.

Troisième ligne aile :

Les sélectionnés :

Thierry Dusautoir accompagne ses troupes malgré une saison interminable. Le capitaine tricolore est incontestable et les autres postulants se disputent la deuxième place au sein de la troisième ligne. Julien Bonnaire, capitaine de la touche tricolore en l'absence d'Imanol Harinordoquy, pourrait débuter à ce poste. Derrière, Marc Lièvremont a décidé d'appeler deux joueurs qu'il n'avait jamais convoqué depuis sa prise de fonction : il s'agit du Toulousain Grégory Lamboley (qui remplace Harinordoquy) et du Biarrot Wenceslas Lauret, véritable surprise de ce groupe de trente. Agé de 21 ans, il doit confirmer sa très bonne saison avec le BOPB. Chez les A, le Berjallien Sylvain Nicolas pourrait être la bonne surprise dans les prochains mois.

Les autres :

Ils sont trois à pouvoir légitimement postuler puisqu'ils étaient retenus pour cette tournée d'été avant d'être "punis" pour avoir refusé une sélection avec l'équipe de France à 7. Il s'agit de Fulgence Ouedraogo, très apprécié du sélectionneur, et du Parisien Antoine Burban qui retrouve ses sensations après plusieurs mois de galère sur le plan physique. Le très prometteur Alexandre Lapandry a été laissé volontairement au repos. En revanche, Ibrahim Diarra a perdu de précieuses places dans la hiérarchie.

Deuxième ligne :

Les sélectionnés :

Lionel Nallet , homme de base du cinq de devant tricolore, va retrouver deux grands absents du dernier Tournoi des 6 Nations lors de cette tournée. En effet, Pascal Papé, avait dû renoncer après les deux premiers matchs en raison d'une blessure. Le Parisien, qui était alors dans une très bonne période, veut se relancer au niveau international. Même chose pour le Toulousain Romain Millo-Chluski qui avait dû déclarer forfait pour le Tournoi après une tournée automnale très prometteuse. Ils doivent maintenant faire face à la concurrence du Clermontois Julien Pierre qui est monté en grade lors du dernier Tournoi.

Les autres :

Sébastien Chabal a été laissé au repos pour cette tournée estivale mais il est un élément important du groupe France aux yeux du sélectionneur. En revanche, Jérôme Thion, malgré une fin de saison intéressante, est une nouvelle fois absent de la sélection. Il n'a plus été retenu depuis le Tournoi des 6 Nations 2009.

Piliers :

Les sélectionnés :

Thomas Domingo a fait forte impression lors du dernier Tournoi des 6 Nations et il a acquis le statut de numéro un à gauche de la première ligne. Fabien Barcella, blessé de janvier à avril, va devoir s'accrocher pour déloger le Clermontois. A droite, Nicolas Mas est devenu incontournable même s'il devra se méfier de Luc Ducalcon. Le Castrais, auteur d'une bonne entrée en jeu en Ecosse, s'était ensuite blessé et il n'avait pas pu défendre ses chances. Enfin, le Toulousain Jean-Baptiste Poux peut compter sur sa polyvalence pour trouver sa place sur la feuille de match. Chez les A, Clément Baïocco devrait bénéficier de temps de jeu pour démontrer ses qualités en mêlée fermée, après avoir partagé la vie du groupe France pendant le dernier Tournoi, sans jamais pour autant être sélectionné.

Les autres :

Sylvain Marconnet rêve de participer à une dernière Coupe du monde en 2011. Pour atteindre cet objectif, il a décidé de se lancer un nouveau challenge en signant à Biarritz. Lionel Faure n'est plus revenu dans le groupe depuis le Tournoi 2009 et il a vécu une saison difficile à Clermont. Enfin, le Toulousain Benoît Lecouls est écarté pour des raisons médicales bien mystérieuses.

Talonneurs :

Les sélectionnés :

Dimitri Szarzewski , le joueur parisien, sera le numéro un pour cette tournée en l'absence du Toulousain William Servat, logiquement laissé au repos. Il veut démontrer qu'il peut se glisser dans la peau d'un titulaire. Troisième choix dans l'esprit du staff technique, le Perpignanais Guilhem Guirado va continuer son apprentissage chez les Bleus avec pour objectif de conserver une place dans le groupe des trente. Il sera en concurrence avec Benjamin Kayser et Jean-Philippe Genevois, retenus avec les A. Kayser va chercher à se relancer à Castres la saison prochaine alors que Genevois a signé à Toulon pour franchir une nouvelle étape.

Les autres :

Auteur d'une saison remarquable aussi bien en club qu'avec les Bleus, le Toulousain William Servat est devenu un élément très important du cinq de devant tricolore. Difficile d'entrevoir d'autres prétendants car Sébastien Bruno (36 ans) et Benoît August (34 ans) sont handicapés par leur âge.