Brian O'Driscoll - 29.06.2013 - Australie British Lions - Test match -Melbourne - Icon Sport
 
Test Match

Lions britanniques et irlandais, Brian O'Driscoll: "Laisser M. Poite arbitrer en paix"

O'Driscoll: "Laisser M. Poite arbitrer en paix"

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 02/07/2013 à 16:10 -
Par Midi Olympique - Le 02/07/2013 à 16:10
Frustrés par l'arbitrage des mêlées et la gestion des avantages de M. Joubert lors du deuxième test-match contre l'Australie (défaite 16-15), les Lions britanniques et irlandais ne souhaitent toutefois pas faire enfler la polémique avant le décisif troisième test. Un sujet sur lequel Brian O'Driscoll, probable capitaine en l'absence de Sam Warburton, se montre très ferme.
 

Dans quel état d'esprit vous situez-vous après le cruel revers de samedi dernier ?

Brian O'DRISCOLL : Le gagnant remporte tout... Bien sûr que nous sommes déçus, mais il faut parfois ressentir cette déception pour mieux rebondir. La série n'est pas perdue, tout se jouera sur ce seul match. Ce doit être notre seule cible. Le reste ne compte pas... Nos devons construire sur cette défaite, comme on le fait toujours. Oublier le négatif, regarder le positif. Et y aller...

Offensivement, votre ligne de trois-quarts n'a-t-elle pas manqué d'ambitions ?

B.O. : En tant que trois-quarts, on veut toujours jouer un rugby de course et de passes, donc ces matchs tactiques sont parfois frustrants. Mais pour gagner, il faut aussi savoir se montrer intelligents. Si cela passe par des coups de pied et de la pression, il faut le faire... Mais le faire bien. C'était notre plan de jeu la semaine dernière. Et si notre jeu de pression a été plutôt bon, nous avons parfois rendu des ballons trop faciles dans le champ profond. Mais nous avons aussi, et surtout, perdu des ballons sur des erreurs idiotes.

En deuxième période, vous avez été sanctionné par M. Joubert d'une pénalité sur laquelle vous avez manifesté un fort mécontentement... Pourquoi cet agacement ?

B.O. : Sur l'action, je pose mes mains sur le ballon juste au moment où un joueur vient me déblayer... Sur ce genre de situation, c'est du 50-50, tout dépend de la sensibilité de l'arbitre. C'est moi qui ai été pris, c'est le jeu... Ce week-end, il faudra laisser M. Poite arbitrer en paix, communiquer avec lui le moins possible. Avec un arbitre, la seule mission d'un joueur consiste à essayer de comprendre sa manière d'arbitrer pour s'adapter en conséquence. Il n'y a rien d'autre à faire.

Avez-vous le sentiment d'avoir été défavorisés par l'arbitrage de M. Joubert le week-end dernier ?

B.O. : Pour être honnête, l'avantage qu'il nous signale dans le coin gauche pour une faute australienne, sur lequel il ne revient pas alors que nous commettons un en-avant trois secondes plus tard, a été dur à comprendre. Mais quel est l'arbitre qui ne commet pas d'erreur ? Nous l'avons subi cette fois, qui sait, nous en bénéficierons une fois prochaine...

Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×